Tél:+228 92 42 51 78
latest

9 nov. 2020

Climat des affaires : Le Togo s’engage pour l’allègement des taxes et douanes




L’amélioration du climat des affaires embrasse plusieurs domaines dont le paiement des taxes et des impôts. Ces dernières années, plusieurs initiatives ont été engagées dans le sens, en vue de faciliter l’implantation des entreprises et d’attirer des investisseurs vers le pays.


Le Togo ne cesse d’innover pour améliorer le climat des affaires. Des efforts qui ont d’ailleurs permis au pays de se classer au nombre des tops 3, des pays les plus réformateurs au monde, selon le rapport Doing Business 2020, de la Banque Mondiale.


En ce qui concerne les efforts engagés dans le domaine d’allègement des taxes et douanes, plusieurs initiatives sont engagées. L’on note, l’exonération des taxes pour les entreprises nouvelles les deux premières années. Le remplacement de l’impôt par la patente sur le chiffre d’affaires (taxe professionnelle), soit 13,6% de profit pour les entreprises.


En effet, pour inciter la création des entreprises, l’Etat a donc décidé de faire passer l’impôt sur la société de 28% à 27%. Mieux,  une partie des impôts a été supprimée sur la taxe sur salaire, la taxe sur les véhicules de société, la surtaxe foncière sur les propriétés bâties, la taxe spéciale sur la fabrication et commerce des boissons pour ne citer que ces mesures.


Autres réformes majeures, seront celles de l’Office Togolais des Recettes (OTR), avec le lancement en 2016 de la télé-déclaration de crédit TVA, pour les entreprises moyennes suivi en 2017, de celle des grandes entreprises.


Des initiatives en cours


Dans les années à venir, il est prévu la diminution des taxes et des droits fiscaux sur les matériels agricoles. L’objectif étant d’agir positivement sur l’amélioration du climat des affaires et d’impacter par la même occasion le développement agricole.


Aujourd’hui, les différents efforts d’amélioration du climat des affaires à un véritable impact sur le développement du pays.


De 2012 à 2019, l'on note en moyenne la création de 8900 entités chaque année, avec à la clé, la réduction de 90%, des frais de création d’entreprise passés de 262 000 FCFA en 2012 à 30.000 FCFA. Aussi, avec les différentes réformes, l’on a la possibilité de créer sa Société à Responsabilité Limité (Sarl) sous seing, de passer les frais de dossiers via mobil money et de dissoudre ou de modifier la dénomination de son entreprise en ligne.


@gapola                                                

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire