Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 nov. 2020

Gouvernance locale : Des partenariats s’annoncent entre communes togolaises et américaines




Ce vendredi 06 novembre 2020 à Lomé, est officiellement lancé le « Projet de Renforcement de la Gouvernance Locale et la participation locale ». Cette initiative du Consortium CAO-PDG-E2C, qui bénéficie de l’appui technique et financier de l’Ambassade des Etats-Unis, vient soutenir le Togo dans son processus de décentralisation. Mieux, le projet dans sa phase pilote, vise la création d’un partenariat de développement entre treize (13) communes du Togo, et les communes sœurs des Etats-Unis.


Le processus de décentralisation est depuis un (1) an rentré dans sa phase active. Et pour accompagner ce processus qui promeut un développement inclusif à la base, le Consortium CAO-PDG-E2C, a donc initié le projet de Renforcement de la Gouvernance locale et la participation locale.


Avec pour partenaire technique et financier l’Ambassade des Etats-Unis, le projet dont le lancement est intervenu vendredi, permettra selon les promoteurs, de jauger et voir comment promouvoir la participation de tous au développement local.


Dans le sens, il sera question dans la phase pilote qui prend en compte 13 communes sur l’ensemble du territoire national, de développer des partenariats avec les Universités agricoles américaines.


A travers ce partenariat, des acteurs du secteur agricole des localités cibles,  pourront se faire former en vue de mieux impacter le secteur agricole de leur localité et partant du Togo. 

 

L’objectif étant de promouvoir un développement endogène et participatif, il sera question à travers le projet, de faire une cartographie des communes cibles en vue de mieux identifier leurs besoins et de les impacter davantage.


Objectifs spécifiques


De façon spécifique, le projet permettra de promouvoir l’utilisation des applications numériques pour encourager les populations cibles, de partager les meilleures pratiques en matière de gouvernance locale, d’augmenter les revenus des jeunes et de mieux contribuer au développement inclusif.


Selon Éric William Stromayer, Ambassadeur des Etats Unis au Togo, il sera question de créer des partenariats entre 13 communes cibles et leurs sœurs des Etats-Unis, d’améliorer les conditions de vie des populations au niveau local, et  de permettre aux communautés de détenir des capacités réelles à inventer des solutions dans les domaines prioritaires tels que l’instruction, l’information, la santé, l’eau et l’assainissement.


Pour M. Ouro-Bossi Tchakondo, Président du Consortium CAO-PDG-E2C, « Nous avons ciblé la gouvernance locale comme thématique principale parce qu’il prend en compte tous les domaines concernant la gestion d’une commune, parce que la gouvernance locale, part de la gestion des hommes. Ça embrasse également les relations entre les Conseillers et le Maire, sans oublier les relations entre le Maire et les Autorités administratives ».


Pour ce faire, il doit falloir selon le Président du Consortium, faire en sorte que les Conseillers rendent compte aux populations à la base, et que les actions qui seront menées soient menées avec la participation des citoyens. L’objectif étant de capitaliser les réussites ensemble, mais en même temps, d’accepter les échecs et l’améliorer.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola.

  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire