Tél:+228 92 42 51 78
latest

21 nov. 2020

Togo : CPP, un cadre des valeurs panafricanistes lancé à Lomé




La branche Togo de la Convention Panafricaine et le Progrès (CPP) a été portée ce samedi 21 novembre 2020 à Lomé, sur les fonts baptismaux. Avec pour mission de promouvoir un panafricanisme intégrationniste, le Mouvement se donne pour objectif de réunir fils et filles du Continent, autour des valeurs endogènes de développement de l’Afrique.


La lutte pour une renaissance du Continent africain se poursuit et se renforce, avec l’entrée en jeu de la Convention Panafricaine et le Progrès (CPP).


Simultanément lancé ce samedi dans plusieurs pays du Continent à l’instar de la Côte d’Ivoire, du Tchad, du Ghana, du Cameroun pour ne citer que ceux-là, la CPP, qui se veut un Mouvement apolitique, s’inspire de l’engagement des Panafricains convaincus comme Kwami Nkrumah, pour maintenir le cap de la lutte.


A Lomé, la cérémonie a été ouverte par Matthieu Tamame, Président national, suivi d’une brève présentation des objectifs de la convention, par Victor Koutowou et marquée par un débat autour des valeurs panafricanistes.


Pourquoi la CPP ?


Avec pour objectif, de participer à l’éveil du Continent par la sensibilisation sur les valeurs éducatives endogènes, l’acronyme CPP, est choisi en hommage au Convention People’s Party, fondé le 12 juin 1949, par le panafricain Kwami Nkrumah.

 

Pour Matthieu Tamane, Représentant session-Togo de la CPP, «la Convention pour le panafricanisme et pour le progrès (CPP), se veut un Mouvement panafricain qui a pour objectif, de réunir fils et filles de l’Afrique et mettre en symbiose leurs énergies pour des œuvres de développement du continent ».


Selon les Responsables du Mouvement, le capital humain constitue une source importante, l’essentiel, « c’est de pouvoir réunir le maximum de jeunes fils et filles du continent et débuter l’éducation de cette jeunesse sur les valeurs africaines, ensuite aller vers des actions qui puissent conduire à l’indépendance réelle des africains ».


L’objectif à terme, sera d’emmener le Continent africain, à inverser la courbe de l’immigration, et faire en sorte que le Continent soit le mieux convoité au monde.


Quelques actions à mener


Au nombre des actions qui seront menées par la convention, l’on cite entre autres, l’éducation de la jeunesse sur les valeurs du continent et la culture des valeurs endogènes pour que l’éducation importée, ne prenne le dessus sur celle du continent.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire