Tél:+228 92 42 51 78
latest

28 nov. 2020

Togo : Des réformes en profondeur pour booster le commerce extérieur




Le Togo s’est résolument engagé dans l’amélioration du climat des affaires à travers des reformes perceptibles. Le secteur privé en est un des bénéficiaires. Ces dernières années, de grandes réformes sont intervenues et ont fait du Togo 1er réformateur africain et 3ème mondial dans le classement Doing Business 2020. 


Les réformes opérées par le Togo sont bien visibles à travers son commerce extérieur. On retient, entre autres, la numérisation des actes et procédures, la dématérialisation et la réduction des délais en matière d’importation et d’exportation.


Au niveau de l’exportation, ces réformes ont apporté une certaine souplesse surtout dans l’acquisition des documents administratifs. De 48 heures, le délai de la dématérialisation de la demande et délivrance du Certificat d’origine (CO) par la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) est passé à 05 heures. Désormais, les exportateurs n’auront plus à fournir beaucoup de papiers. Il leur suffit seulement de se munir de la facture commerciale, de l’attestation d’exportation et du Certificat d’origine disponible en ligne. Sont aussi disponibles en ligne le Document de réception unique et le connaissement.


Finies la croix et la bannière pour les importateurs. Pour importer, on a plus besoin de perdre beaucoup de temps comme cela se faisait. Avant l’arrivée du navire, les consignataires auront juste 24 heures au lieu de 48 heures pour déposer  le manifeste. Egalement les délais d’attente pour le passage au scanner de Lomé Container Terminal (LCT) sont aussi réduits.  Plus de soucis à se faire. Le scanner fonctionne désormais 24 heures sur 24, ce qui limite ainsi les contrôles physiques, les délais d’attente de passage au scanner et d’autres délais préexistants.


Au niveau du commerce transfrontalier, on note la suppression des indemnités (6 000 francs CFA) pour escorte des marchandises en régime de transit. Des infrastructures du port autonome de Lomé ont été renforcées grâce à l’achèvement des travaux de réhabilitation, de rénovation des chaussées et terres pleines ainsi que la mise en place de la fibre optique au niveau du môle 1 depuis décembre 2019. Depuis janvier 2020, des travaux de voirie (traçage et séparation des voies, restructuration du sens de la circulation) ont été réalisés et ont rendu fluide le trafic et aminci le délai de traitement sur place et à l’entrée du port.


On n’a plus forcément besoin d’être physiquement présent pour dédouaner ses marchandises. Depuis janvier 2019, les procédures de dédouanement de marchandises s’effectuent en ligne. Il suffit juste d’envoyer dans Sydonia World la déclaration en détail et les copies originales des documents de dédouanement. Les documents (le bon à conduire, le bon à embarquer, le bon à enlever, le bon à entreposer, le bon à expédier, le bon à sortir d’entrepôt, le certificat de visite, le bulletin de liquidation…) sollicités par l’opérateur lui sont transmis en ligne par la douane. 


Jules AFANCHAHO

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire