Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 nov. 2020

Togo : Le développement à la base se renforce davantage



Mis en œuvre pour réduire les inégalités sociales, le projet Filets Sociaux et Services de Base (FSB), piloté par
 l’Agence Nationale de Développement à la Base (ANADEB), permet de renforcer la lutte contre la pauvreté, en dotant les communautés surtout les plus défavorisées, d’infrastructures socio collectives de base. Aujourd’hui, en plus d’autres initiatives allant dans le sens de la lutte contre la pauvreté, le développement à base se renforce de plus bel.


Financé par la Banque Mondiale et exécuté par le Ministère du Développement à la Base à travers l’ANADEB, le projet FSB, permet au Togo de mieux lutter contre la pauvreté, à travers ces multiples réalisations.


Dans la région de la Savane, grâce au soutien à la construction des infrastructures, le projet FSB a permis à 12 villages de récemment bénéficier de nouveaux bâtiments, des immobiliers scolaires, des dépotoirs, des forages photovoltaïques, le tout d’un financement global de 137 millions FCFA.

 

Sur l’ensemble du territoire national, c’est un projet qui vise la réalisation de 200 infrastructures de base dont 23 réceptionnés sur les 57 prévues dans la région des savanes.


Un engagement contre la pauvreté


Depuis une décennie, le Ministère du Développement à la Base, s’est engagé à travers différents projets visant l’amélioration des conditions de vie des populations.


En ce qui concerne la création de l’emploi, les initiatives d’accompagnement se font de plus en plus croissantes.


De 2011 à 2019, le Ministère va donc investir neuf (9) milliards FCFA dans l’artisanat et financé 11.300 projets, impliquant la création de 800 entreprises artisanales, avec à la clé, 2 469 emplois.


Mieux, avec la mise en œuvre du Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-Zu), plus de 18.000 personnes issues de 151 quartiers vulnérables de 12 villes du Togo, vont bénéficier d’un  emploi temporaire, selon les estimations établies  en début 2020.


Et pour les années à venir, il est prévu la réalisation de 350 unités d’infrastructures sociocommunautaires et économiques, d’élargir les filets sociaux (transferts monétaires, Thimo, cantines scolaires) à 473 000 togolais et  d’accompagner 7 700 organisations de développement à la base. Il sera aussi question de multiplier par trois (3), le nombre de bénéficiaires du projet cantines scolaires à l’horizon 2025.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire