Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 nov. 2020

Togo : l’UITA appelle à plus d’engagements des syndicats dans la lutte contre le changement climatique



 

Soucieuse des questions liées au changement climatique, l’Union Internationale des travailleurs et travailleuses de l’Alimentation, de l’Agriculture, de l’Hôtellerie, et des branches connexes, (UITA-TOGO), a regroupé samedi 31 octobre 2020 à Lomé, ses membres et affiliés autour du thème « Enjeu du changement climatique et action syndicale ». Objectif, cerner les dangers liés au changement climatique et proposer des solutions idoines pour lutter contre ce phénomène.

 

Le changement climatique causé par l’activité humaine expose les populations et l’environnement à des risques croissants. 

 

Ainsi, engagée dans la formation et l’accompagnement de ses membres affiliés au nombre desquels le SYNTEB (Syndicat des Travailleurs des Entreprises de Boisson), le SYNIAT (Syndicat des Industries Agro-Alimentaires du Togo), le SYRADEST ainsi que des Groupements de maraîchers et boulangers, l’UITA-TOGO a organisé samedi, un atelier de sensibilisation autour du thème : « Enjeu du changement climatique et action syndicale ».

 

Un atelier qui a pour objectif, de mûrir des réflexions et de mieux permettre aux participants de cerner et de maîtriser les dangers liés au phénomène de changement climatique. 

 

Pour Achille Nyanoutsè, Secrétaire général du SYNIAT et membre du Comité de coordination de l’UITA-Togo,  « à l’heure actuelle nous vivons un fléau qui est le changement climatique. Inondations par ici, la sécheresse par là. Certes, c’est des phénomènes naturels, mais c’est aussi dus à l’action humaine et ceci n’est pas sans effets sur les travailleurs ».

 

Abondant dans le même sens, Kafui Emilie Viho, Coordonnatrice Projet-Femmes UITA-Togo, rappelle aux participants, le contexte de climat pour pouvoir mieux l’appréhender et mieux le cerner. 

 

« Le changement climatique causé par l’activité humaine expose les populations et l’environnement à des risques croissants. Les conséquences du changement climatique, se ressentiront sur la santé, l’économie, les transports et le logement ». Des transformations qui selon la Coordinatrice, affecterons en premier lieu, « les femmes qui en tant qu’éducatrice, doivent faire en sorte que la vie des populations soit préservée ».

 

Selon Mme Viho, environ 51 % de l’humanité est composé de femmes. Elles ont donc une grande responsabilité dans la lutte contre le changement climatique. Pour cela, elles sont appelées à plus œuvrer dans les syndicats pour exiger des mesures en faveur du climat.

 


 

 

Mais Malheureusement note Yawovi Bissilliou Alawoe, Coordonnateur Projets UITA-Togo, « malgré l'implication des syndicats, cette participation n’est pas aussi intense qu’effective. Les syndicats ne sont pas toujours consultés sur les questions relatives aux politiques en matière de climat et d’énergie et les rares propositions des syndicats ne sont pas considérées ni prises en compte dans les politiques nationales ». Pour ce dernier, il est important de « s’impliquer dans la lutte contre le changement climatique pour construire une transition juste ».

 

Pour Lawson Dzifa, participant et membre SYNTEB, « les réponses aux questions liées aux changements climatiques permettront de savoir ce qu’il faut faire pour que ce phénomène n’ait plus des impacts négatifs sur l’emploi surtout des jeunes ».

 

Rappelons que l’UITA-TOGO, œuvre depuis quelques années dans le renforcement des capacités de ses membres, surtout des femmes. L’objectif  étant de permettre à ces dernières d’occuper des postes décisionnels et de s’affirmer dans leurs différents secteurs.

 

K. Emanuel

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de vote site Gapola. 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire