Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 nov. 2020

Togo : Vers un rajeunissement des anciens quartiers de Lomé



Le Togo connaît un développement urbain rapide, mais dans la plupart des villes secondaires, les services d’infrastructure sont inadéquats. Au fil des années et en raison de la forte démographie, les quartiers dits
« anciens » se sont dégradés. Face à ce constat, qui inquiète plus d’un, l’urgence est de redorer le blason de ces quartiers qui longtemps ont perdu leur éclat d’antan.


Le Togo a besoin des villes moins chères, mieux desservies et plus vivables. Pour cela, l’amélioration des bénéfices économiques et sociaux découlant de l’urbanisation deviennent une nécessité. Alors qu’un développement urbain réside dans la transformation des économies, le Togo compte mettre un accent particulier sur la nécessité d’accroître les capacités des municipalités afin d’améliorer l’accès aux infrastructures.


Pour ce faire, un programme est en gestation pour relever ce défi pour ainsi redonner une nouvelle attractivité à ces anciens quartiers grâce à une rénovation de l’habitat. « La revalorisation de ces endroits sera bénéfique à tous égards parce que les quartiers concernés représentent d’énormes atouts et de véritables pôles d’attraction de par leur situation géographique ».



Et Parmi les quartiers en cours de rénovation, l’on note Adakpamé Zioto, Adamavo, Kangnikopé, Attikpa, Tokoin Gbadago, Dogbéavou, Zongo. Des quartiers, qui « quelques années en arrière, rayonnaient dans la capitale et formaient ce que tout le monde appelait jadis Lomé la belle. Désormais, ces quartiers renaîtront de leurs cendres et feront l’objet d’une attention particulière ». Puisqu’aujourd’hui, « ils sont devenus des endroits qui donnent lieu à des situations d’insalubrité grandissante, d’inondations, de pollution, de création de dépotoirs anarchiques, de mauvaise gestion des caniveaux ».


Notons qu’en 2018, un projet de développement dont l’objectif est de soutenir et d’améliorer l’accès aux infrastructures urbaines de base dans les villes du pays notamment Lomé, Tsévié, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara et Dapaong a été lancé au Togo.


Dénommé Projet d’Infrastructures et de Développement Urbain (PIDU), le projet en droite ligne avec le nouveau projet du gouvernement visant à rajeunir les anciens quartiers de Lomé, a pour ambition de « réduire la pauvreté, en lien avec la réalisation de l’objectif de développement durable 11, qui veut que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous ». Il permet au pays de se mettre sur la voie d’une croissance plus inclusive et durable, portée par le secteur privé et des investissements publics.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 


 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire