Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 déc. 2020

DUDH : Le CACIT préoccupé par les violations des droits de l’Homme en cette période de Covid-19



La Journée internationale de la Déclaration Universelle de Droits de l’Homme (DUDH) a été commémorée jeudi 10 décembre 2020. Au Togo, l’événement a été marqué par un Dîner de presse organisé par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) avec l’appui de l’Union Européenne (UE). Placé sous le thème : « Les droits de l’Homme à l’épreuve de la Covid-19 », il était question pour le Gouvernement, la Délégation de l’Union Européenne (UE), la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH), les Défenseurs des droits de l’Homme et les Journalistes de discuter du respect des droits de l’Homme en cette période de pandémie dans le pays.


Au-delà d’avoir exacerbé les conditions de vie des populations, l’apparition de la pandémie de la Covid-19, s’est également soldée au Togo comme dans le reste du monde par des violations des droits de l’Homme.


Pour y remédier et construire un Togo plus meilleur, Gouvernement, Partenaires en développement du Togo, Défenseurs des Droits de l’Homme, Journalistes et autres Personnalités ont tenu jeudi à Lomé, une réflexion sur le thème : « Les droits de l’Homme à l’épreuve de la covid-19 ».


En effet, il s’agissait d’un Dîner de presse entre le CACIT et l’UE. Tenu dans le cadre de la célébration de la Journée des droits de l’Homme, la cérémonie a été marquée par trois (3) panels.


Le premier panel portant sur « La crise de la covid-19 et le droit à l’éducation », a été animé par le Représentant de la CNDH, de Wildaf Togo et du Directeur de publication du journal Flambeau des démocrates, Loïc Lawson.


Le deuxième panel, « La crise de la covid-19 et le droit à la santé et à la protection sociale », a été présenté par le Représentant de AIMES-AFRIQUE Togo et le Directeur général de Nana Fm.


Et le dernier, intitulé « Crise de la covid-19 et les droits civils et politiques », a fait objet de présentation par le Directeur général de Pyramide Fm, le Représentant d’Amnesty International-Togo et le Directeur exécutif d’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo).


Les raisons


Selon Me Claude Amégan, Président du CACIT, depuis l’avènement de la pandémie de Coronavirus, plusieurs événements se sont déroulés et dans l’affolement un couvre-feu décrété, s’est soldé par des dérapages impliquant la violation des droits socioéconomiques et politiques des citoyens.


Bref, une régression des droits de l’Homme face à laquelle il fallait trouver des solutions.


« Nous estimons que nous devons construire notre société et cela suppose que nous devons être ensemble pour ne pas baisser la garde des droits de l’homme ». D’où le thème, « les droits de l’homme à l’épreuve de la covid-19 », retenu pour célébrer l’anniversaire de la Déclaration des droits de l’Homme.


Rappelons que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) a été promulguée en 1948.


@gapola

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire