Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 déc. 2020

INAM : Une nouvelle liste de médicaments remboursables par l’assurance maladie rentre en vigueur

À partir de ce 1er décembre 2020, une nouvelle liste de médicaments remboursables par l’assurance maladie rentre en vigueur au Togo. Cette nouvelle liste qui vient en remplacement de l’ancienne datant de juin 2015, tient compte de trois (3) objectifs que sont la qualité des soins, le remboursement optimal des dépenses des assurés et la garantie de l’équilibre du régime.

 

Le marché des médicaments étant en perpétuelle évolution, l’État togolais a choisi d’émettre une nouvelle liste de médicaments remboursables pour assurer la satisfaction des bénéficiaires.

 

L’assuré au centre de l’initiative

 

En effet, la nouvelle liste qui vient substituer l’ancienne met au centre le bénéficiaire en tenant compte des médicaments les plus prescrits aux populations, les plus efficaces qui répondent à leurs besoins sanitaires et les plus accessibles financièrement.

 

Au-delà, la nouvelle liste en substitution de l’ancienne, fixe un prix référentiel de remboursement commun pour les médicaments ayant la même composition, la même forme, le même dosage.

 

Selon les Responsables de l’INAM, le besoin de remplacer l’ancienne liste s’impose dans la mesure où le marché de médicaments et les besoins en soins de santé sont en perpétuelle évolution.

 

Pour ce faire, la nouvelle liste élaborée par l’Etat, a bénéficié de l’appui de l’INAM, des professionnels du domaine de la santé avec des compétences pluridisciplinaires et l’appui des experts en médicaments de l’Union Européenne (UE).

 

Tirer le maximum d’avantages de cette liste

 

Dans le but de mieux accompagner les assurés, l’INAM conseille les personnes couvertes par l’assurance maladie de toujours demander aux soignants, la prescription des médicaments efficaces et dont le prix est proche du prix référentiel fixé.

 

Au-delà, il est également vivement conseillé aux pharmaciens si le médicament prescrit ne se retrouve pas en pharmacie, de le substituer par un autre médicament équivalant et à coût réduit.

 

Quant aux prescripteurs, il est conseillé de prescrire aux patients les médicaments dont les prix référentiels sont plus proches du prix de vente en pharmacie.

 

Selon les Responsables de l’INAM, « la nouvelle liste est bien élaborée et permet de satisfaire tout le monde ». Pour ce faire, toutes les parties prenantes sont donc invitées à jouer leur rôle.

 

En ce qui concerne l’INAM, il est appelé à jouer le rôle de suivi afin de détecter tous les dysfonctionnements et d’en proposer des solutions. Aux grossistes privés et à la Centrale d’achat des médicaments génériques, ils sont invités à s’approprier la nouvelle liste par une bonne connaissance.

 

Concernant les pharmaciens, leur rôle se doit d’assurer la disponibilité continue des médicaments de la liste dans leurs officines. Dans le cas contraire, substituer les médicaments non disponibles par ceux dont les prix de base de remboursement équivalent aux prix référentiels.

 

Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire