Tél:+228 92 42 51 78
latest

18 déc. 2020

Mois de la Diaspora Constructive Africaine : Développer l’Afrique par des partenariats public-privés



 

Le Mois de la diaspora Constructive Africaine a connu le 05 décembre 2020, son Forum apothéose. Tenue en visioconférence depuis Dubaï, la rencontre a réuni d’imminentes personnalités togolaises, africaines et de la diaspora, sur la recherche de financement pour le développement de l’Afrique.

 

Il s’agit d’une rencontre virtuelle actée par la participation de Kovi Adanbounou, Président de la Société Africaine d’Investissements et de Gestion d’Entreprises (SAIGE), et bien d’autres personnalités  togolaises de marque.

 

Au cours de la rencontre, l’occasion a été pour les panélistes de mettre un accent particulier sur la nécessité de repenser les partenariats public-privés en vue d’en faire un véritable instrument de mobilisation de ressources au développement de l’Afrique.

 

Pour Lionel Zinsou, Ancien Premier du Bénin, « c’est important de mettre ensemble toutes les potentialités du secteur public et celles du privé pour mieux soutenir le développement de l’Afrique ».

 

Selon l’économiste béninois, pour relever les défis de son développement après la Covid-19, l’Afrique doit valoriser tous les moyens de financement y compris endogènes. Mieux invite-t-il, à mettre à contribution les microfinances pour faciliter un développement plus inclusif.

 

Abordant dans la même logique, Louis Georges Tin, le Responsable de Diaspora constructive, n’a pas dérogé à l’analyse.

 

Pour M. Tin, le continent africain dans la recherche des solutions pour son développement, devrait également capitaliser sur la contribution de la diaspora.

 

Partant de l’analyse globale de la capacité de la diaspora à financer l’économie, pourvu que les dispositions propices soient prises pour faciliter l’affluence de ces capitaux, Georges Tin, n’a pas manqué d’appeler les dirigeants africains à faire de la diaspora, l’épine dorsale du financement des projets de développement.

 

Aussi invite-t-il la Société Africaine d’Investissements et de Gestion d’Entreprises (SAIGE), en tant que partenaire majeur du Mois de la Diaspora Constructive, à continuer d’assurer le rôle accompagnateur du développement du continent.

 

MSO et FISDA, comme outil de développement

 

Les deux dernières éditions du « Mois de la Diaspora Africaine Constructive », ont permis de lancer les projets Maison du Savoir et des Opportunités (MSO) et le Fonds d’Investissement et de Solidarité de la Diaspora (FISDA).

 

A cette troisième édition, l’occasion a été pour les acteurs, d’analyser l’évolution de ces différents outils de développement.

 

En ce qui la MSO, Geneviève Clackson, Consultante sur l’initiative, a procédé à une présentation du projet, qui aujourd’hui dispose d’un domaine qui va abriter la MSO comme Hub international d’innovation de Lomé (HIIL).

 

Rappelons aussi qu’en marge de cette troisième édition du Mois de la Diaspora Africaine Constructive, il a été officiellement ouvert le Bureau de SAIGE-Dubaï, don la Direction a été confiée à Servais Codjia. Occasion pour Kovi Adanbounou, Président du SAIGE de témoigner sa gratitude à l’assistance et d’appeler aux renforcements des initiatives allant dans le sens du développement du continent.

 

Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire