Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 déc. 2020

Togo : Depuis le champ de maïs, Agbéyomé perçoit ses indemnités de député, selon Kaboua

Abass Kaboua


Face à la presse vendredi 4 décembre 2020 à Lomé, le Député Abass Kaboua s’est prononcé sur l’arrestation des deux (2) Responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK). Pour le Président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), la procédure judiciaire enclenchée contre Brigitte Adjamagbo-Johnson et Gérard Djossou doit aller au bout. Aussi affirme-t-il qu’Agbéyomé Gabriel Kodjo continue par percevoir ses indemnités de député bien qu’il a fui le Togo.


En tant qu’un parti responsable et engagé pour un état de droit, le MRC n’y va pas par la langue de bois dans ses interventions sur l’actualité politique et sociale.


Selon le parti, c’est depuis le 22 février 2020 que le Togo a définitivement tourné la page des élections présidentielles, avec des résultats provisoires proclamés par la CENI, puis entérinés par la Cour Constitutionnelle en dernier ressort.


Et partant du fait que la décision de la Cour Constitutionnelle est inattaquable, « Brigitte Adjamagbo-Johnson se savait pertinemment sous contrôle judiciaire donc devrait mesurer les conséquences de ses actions».


Mais le MRC, ayant constaté que Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a délibérément choisi de défier la loi alors force doit rester à la loi.


Pour cela, Abass Kaboua  demande « instantanément au garde des Sceaux de tout faire pour que le processus de justice enclenché contre Brigitte Adjamagbo et Gérard Djossou, puisse aller jusqu’à la fin ».


Toutefois, le parti souligne  qu’au moins une fois, le Gouvernement a donné une raison valable pour interdire la dernière marche de la DMK.


« Le Gouvernement togolais n’a pas inventé la Covid-19, c’est un phénomène mondial et naturel que connaît tous les pays de la planète reconnus par l’ONU », a indiqué le parti.


Pour le Président du MRC, malgré l’abandon de l’hémicycle par Gabriel Agbéyomé Kodjo, candidat de la DMK aux élections du 22 février 2020, il continue tout de même par percevoir ses émoluments en tant que député de la République togolaise, et ce, à travers son chauffeur. Ce qui ne devrait pas être le cas selon Abass Kaboua.

 

Un détour sur l’affaire Adjakly


Abordant, l’affaire Adjakly dit Pétrolegate, qui fait le chou gras des médias et des réseaux sociaux, M. Kaboua dédouane la famille incriminée.


« Je n’ai jamais appris que l’Etat togolais achète le carburant chez les compagnies sur place, ça vient de l’extérieur… Les Adjakly n’ont jamais détourné 500 milliards FCFA », a-t-il souligné.


Notons que la sortie du MRC a pour objectif de réaffirmer en toute responsabilité, la position légaliste et respectueuse des lois de la République par le parti.


Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. Sur l'affaire du carburant, l'honorable Kaboua, au nom des togolais doit plaider pour la vérité dans cette affaire au lieu de prendre position pour un individu. Quelles preuves dispose-t-il ?
    Que l'honorable laisse les juges faire leur boulot. Le peuple a besoin de la vérité.

    RépondreSupprimer