Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 déc. 2020

Togo: Le Préfet sextapeur de Yoto démis de ses fonctions



Yawo Alibo paye cash pour la diffusion sur les réseaux sociaux de la vidéo où, il était en plein ébat sexuel avec sa femme. Par décret présidentiel, le Préfet de Yoto est démis vendredi 11 décembre 2020, de ses fonctions et remplacé par le Lieutenant-Colonel Sodokpo Afan Kodjo.

 

Une semaine après la diffusion de sa sextape, le Représentant du Pouvoir central dans le Yoto a été démis de ses fonctions par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé sur rapport de Payadowa Boukpessi, Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales.

 

En effet, dans une vidéo d’une minute 23 qui avait circulé vendredi 04 décembre 2020 sur les réseaux sociaux, Yawo Alibo était en plein ébat sexuel avec une conseillère municipale qui est sa femme.

 

@gapola

 E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

10 commentaires

  1. C'est bien fait pour lui. Cela servira d'exemple aux autres

    RépondreSupprimer
  2. Ho mon Dieu. Que Dieu nous pardonne nos fautes.
    Je crois que ils ne l'ont pas fait par express.

    RépondreSupprimer
  3. Si c'est avec sa femme, qui a filmé et où? Selon certaines versions ce serait avec une femme d'autrui. Quelle est la vraie version ? Si c'est vraiment avec sa femme, nous tous devons faire attention quand bien même que nous sommes avec notre propre femme. Héee! Technologie !!!. N'allez pas croire que je le défends. Mais nous sommes tous interpellés. Merci pour votre compréhension.

    RépondreSupprimer
  4. Pur fiction.Qui a filmé la scène donc ils s'étaient déjà entendu avant la réalisation ?

    RépondreSupprimer
  5. Excusez moi, il ne faut jamais se réjouir du malheur de quelqu'un parce que il faut aussi savoir que ça n'arrive pas seulement qu'aux autres; c'est vrai qu'on parle de liberté d'expression, de liberté de presse, mais consciencieusement entre nous, est ce qu'il faut tout dire, faut il publier tout ? C'est parce que c'est son cas qui est découvert que les uns et les autres font comme s'ils étaient des saints; nous tous nous pouvons être dans son cas aussi, après tout ce monsieur est quand-même une autorité de notre cher pays le TOGO, les médias qui ont très rapidement relayé cette vidéo atteignant ainsi l'échelle mondiale, certainement qu'ils voulaient voir crevé ce monsieur, et bien laissez moi leur dire qu'ils ont réussi leur coup, la décision est tombée hier 11 décembre 2020 le limogeant, que les médias sachent qu'ils n'ont pas fait du mal qu'à une seule personne, mais ils ont blessé beaucoup de personne, même notre cher pays tout entier est tremblé, ce n'est pas seulement en voulant qu'on inflige une lourde sanction à une personne qui est tombée dans une erreur qu'on pense donner une bonne leçon mes chers rédacteurs, ça pouvait se faire d'une manière aussi plus douce que la manière dont les gens l'ont fait, tout comme le dit le vieil dicton "le linge sale se lave en famille", mais dans le cas d'espèce il est lavé en public mondialement, c'est pour cela qu'une décision devrait tombée indépendamment des volontés autoritaires ...../ je ne suis qu'un simple citoyen n'ayant aucune relation quelconque que ce soit avec le préfet, mais j'ai simplement fait l'analyse des faits, je m'appelle......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec vous mais sachez aussi que lorsqu'on est une autorité il y a certaines choses qu'on ne fait pas. Pourquoi lui en tant que représentant du pouvoir central il va faire des choses comme ça? Quel intérêt il a à filmer des choses comme ça? Et la femme elle aussi était contente RN écartant bien sa matrice quel respect elle a encore là où elle réside. En tout cas c'est pas une fierté mais ça servira de leçon aux autres.

      Supprimer
  6. C'est vraiment décevant mais ce qui doit arriver est déjà arrivé alors regardons de l'avant
    Ce que je pourrais dire a l'encien préfet de continuer à pousser dans son domaine il fera mieux plus que c qu'il a perdu comme boulot

    RépondreSupprimer