Tél:+228 92 42 51 78
latest

13 déc. 2020

Togo : L’UITA intéresse la jeunesse au syndicalisme



 

Ignorants le rôle et l’importance du syndicalisme, certains travailleurs refusent d’y adhérer. Préoccupée par cette situation, l’Union Internationale de l’Alimentation, de l’Agriculture, de l’Hôtellerie Restauration, du Tabac et des Branches Connexes (UITA-Togo) a ouvert samedi 12 décembre 2020 à Lomé, un séminaire de formation pour ses membres affiliés sur le thème : « Jeunesse et syndicalisme », afin de changer la donne.

 

Considéré comme une organisation libre et démocratique constituée par les travailleurs et travailleuses dans le cadre de leurs activités professionnelles, le syndicat revêt une importance capitale en milieu professionnel.

 

Selon Yawovi Bissiliou Alawoe, Coordonnateur des Projets UITA-Togo, le syndicat a pour but, l’étude et  la défense des droits ainsi que les intérêts matériels, sociaux et moraux des travailleurs et travailleuses tant collectivement qu’individuellement.

 

Sauf que le constat révèle que nombre de travailleurs, en particulier les jeunes et femmes, ignorent l’importance et le rôle du syndicalisme refusent d’adhérer à un syndicat. Une situation qui emmène la Coordination Projet-Femmes UITA-Togo, à renforcer la sensibilisation et formation de ses membres afin de favoriser une augmentation du chiffre du recrutement syndical des femmes et des jeunes travailleurs.

 

Il s’agit d’une formation, qui a pour objectif spécifique, d’édifier l’assistance sur ce que c'est que le Syndicat, son importance, son fonctionnement, ce qu’il peut apporter en termes d'avantages à son adhérent et l’importance pour un travailleur à se syndiquer.

 

Pour Djoké Sheila, Formatrice, Membre du Comité-Femmes UITA-Togo, il sera question à travers la formation, d’amener l’assistance à comprendre ce que c'est que le syndicat.  Pour ce faire, « nous allons parler de son fonctionnement, de ses fonctions, mettre un accent particulier sur l’importance pour les jeunes de se syndiquer et essayer de motiver ces derniers à s’intéresser à la chose syndicale. En adhérant aux syndicats, les jeunes sans le savoir tirent beaucoup d'avantages. Ils apprennent les textes qui régissent le secteur du travail et apprennent également à faire face aux différents enjeux qu’impose ce monde de travail. En cas de problème, ils savent aussi qu’ils font partie d’un groupe qui pourra défendre leurs intérêts face à l’employeur ».

 



 

Un constat

 

Partant du constat que la pérennité du syndicat ne pourra que dépendre de la jeunesse qui constitue un important vivrier, le Coordonnateur des Projets UITA-Togo, n’a pas manqué d’inviter cette couche de la population à plus d’implication dans la lutte syndicale.

 

Selon Mawugbé A. Happy, Membre du Comité Projet-Femmes UITA-Togo, la jeunesse a un rôle important à jouer pour l’Union.

 

« C’est depuis 1920 que l’UITA s’attelle à lutter pour un travail décent, stable et mieux rémunéré de ses membres et autres. Elle trouve donc fondamentale l’implication de la jeunesse dans le syndicat, car la jeunesse est la relève de demain », a-t-elle souligné.

 

Rappelons qu’au niveau national, l’UITA-Togo, œuvre depuis plusieurs années, dans le renforcement des capacités et dans l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses membres.

 

Caleb AKPONOU

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire