Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 janv. 2021

ANIAC-TOGO satisfait de son bilan 2020



L’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (ANIAC-Togo) a organisé mercredi 30 décembre 2020 à Lomé, le bilan 2020 de ses activités. Occasion pour l’ANIAC d’envisager de meilleures perspectives pour la promotion des produits chimiques pour les années à venir.

 

Soucieuse des grands enjeux et des défis sécuritaires et de sûreté liés aux produits chimiques, l’ANIAC-Togo, malgré la pandémie du Covid-19, a tenu a dressé son bilan de l’année 2020. À en croire Amah Hunlede, Président de l’institution, il s’agit d’un bilan satisfaisant.

 

« Nous pouvons nous réjouir d’avoir fait le maximum, il s’agit notamment des séances de sensibilisation, de formation, des tournées, ceci pour amener les uns et les autres, à comprendre les dangers liés à la mauvaise utilisation des produits chimiques », a-t-il déclaré.

 

Placée sous le signe de la mise en place des conditions pour la destruction des produits et déchets chimiques en souffrance dans certains sites industriels au Togo, l’année 2020 a été une occasion pour l’ANIAC-Togo, d’effectuer des missions dans les régions de la Kara, des Plateaux et Maritime. Des missions, qui ont permis à ladite institution d’obtenir selon M. Hunlede, « un site d’une superficie de 10 hectares dans la zone des plateaux. Un site destiné au traitement et à la neutralisation des produits et déchets chimiques ».

 

Aussi, durant ces séances de sensibilisation, l’ANIAC est allée vers les institutions qui ont en charge l’utilisation des produits chimiques afin de les sensibiliser, y compris la population, sur la gestion rationnelle des produits chimiques. Car une fois utilisée hors du cadre règlementaire, ils deviennent des armes chimiques.

 

L’utilisation des produits chimiques étant indispensable dans le processus de développement socioéconomique d’un pays, la rencontre bilan avec les différentes parties prenantes, a été également une opportunité pour les Responsables de l’ANIAC, de  « garder le contact permanent avec le monde des médias afin que le grand public soit situé sur les actions que mène l’institution ». 

 

Aujourd’hui, l’ANIAC assiste le Gouvernement dans la conception et la mise en œuvre de la politique nationale sur l’interdiction et la destruction des armes chimiques. Elle veille entre autres, à l’application stricte de la convention par toute personne physique ou morale se trouvant sous juridiction ou sous contrôle de l’Etat togolais.

 

Par ailleurs l’ANIAC-Togo veut compter sur la collaboration de tous les acteurs dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale du Togo sur la gestion des produits chimiques puisque les produits chimiques constituent une épée à double tranchant car sa bonne utilisation, peut fortement contribuer au développement.

 

Rappelons que depuis sa création en 2015, l’ANIAC-Togo, en tant que structure nationale de coordination de la lutte contre les armes chimiques, s’est engagée dans le contrôle à l’importation et à l’exploitation des produits chimiques. Une lutte qu’elle devra continuer à mener en synergie les différents acteurs.

 

K. Emanuel

E-Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire