Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 janv. 2021

L’AUSEP plaide pour la bonne gouvernance administrative et parlementaire au Togo

Kariyiare Kampatibe


Malgré les multiples budgets et programmes mis en place par l’Etat togolais, d’énormes défis sont à relever en matière de la bonne gouvernance au Togo. Fort de ce constat, les Usagers des services publics Togolais, regroupés en association ont lancé jeudi 21 janvier 2021 à Lomé, un Projet dont l’objectif premier est d’instaurer une bonne gouvernance au Togo.


Le jeudi 21 janvier, l’Association des usagers du service public Togolais (AUSEP) a lancé son Projet d’appui à l’instauration de la bonne gouvernance administrative et parlementaire au Togo. Le but visé est de permettre au Togo de mieux relever les défis liés à la bonne gouvernance. 


Selon Ouro-Akpo, Expert et panéliste à cette cérémonie de lancement, le Togo peine à relever la tête en termes de bonne gouvernance, ceci malgré les multiples budgets et programmes mis en place. Il s’agit notamment « du document stratégique de réduction de la pauvreté I et II, la stratégie de la croissance accélérée pour la promotion de l’emploi (SCAPE), et le programme National de Développement (PND) ».

 

L’urgence est donc de mettre les moyens en place pour conserver un nouvel élan d’attractivité du climat des affaires ceci pour maintenir les investissements. Puisque le constat fait est que « les programmes budgets précités ont souffert et souffrent de la transparence dans leur exécution, positionnant le Togo au bas de l’échiquier en matière de la bonne gouvernance ».


Et pour y remédier, le défi à relever doit être le renforcement de la coordination entre les ministères et les méthodes d’évaluation nécessaires pour aligner au mieux la planification des investissements publics et les prévisions des recettes.

 

Selon Kariyiare Kampatibe, Président de l’AUSEP et Consultant en gouvernance, l’Assemblée nationale doit travailler de sorte à être plus proche des populations.


« L’Assemblée nationale doit aller vers les citoyens, débattre avec eux sur des thématiques d’intérêt public et transformer les préoccupations recueillies en proposition de lois. De plus, les différentes commissions santé doivent se déplacer vers les centres de santé pour voir comment les hôpitaux fonctionnent. La même chose doit se faire également dans les écoles avec les commissions éducations afin de mieux voir comment les ressources sont gérées », propose-t-il.


Pour les Responsables de l’AUSEP, pour qu’un parlement soit démocratique, la transparence, l’accessibilité, la recevabilité et l’efficacité sont les quelques critères à suivre pour y parvenir, et l’une des missions de l’association est de tout mettre en œuvre pour l’atteinte de cet objectif.


Rappelons que l’Association des usagers du service public Togolais (AUSEP), est une association à but non-lucratif créée le 1er décembre 2011 à Lomé. Elle regroupe en son sein, un groupe de Togolais aux compétences divers composé de sociologues, juristes et de journalistes dans le sillage du vaste programme de réforme et de modernisation de l’administration publique enclenché au Togo depuis 2006.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire