Tél:+228 92 42 51 78
latest

31 janv. 2021

Le Togo, 2ème pays africain dans la lutte contre le coronavirus


 

Engagé dans la gestion méthodique de la crise sanitaire du Covid-19, le Togo vient de réaliser une percée en se classant à la pôle position du rapport Lowy Institute, dont l’étude a porté sur l’évaluation des pays, en fonction des différentes initiatives et mesures prises pour lutter contre la propagation de la pandémie.

 

En effet, les études du Lowy Institute portées sur 98 pays-cibles, en tenant compte des indicateurs clés que sont le nombre de cas confirmés et décès par million d’habitants, le nombre des tests effectués ainsi que d’autres initiatives prises par les pays, classe le Togo deuxième pays d’Afrique après le Rwanda.

 

En termes d’indicateurs et de scores réalisés, le Togo se retrouve avec 72,8 points et se classe au 15ème rang mondial.

 

Des initiatives qui confortent sa position

 

En effet, quelques semaines après le premier cas du Covid-19, et à la faveur d’un décret en date du 03 avril  2020, le Chef d’État, Faure Essozimna Gnassingbé, a donné le coup d’envoi des directives à suivre. Et au nombre des mesures décrétées dans le cadre de la prévention, l’on note entre autres, la mise en œuvre d’une force mixte anti-pandémique composée de 5.000 personnes, l’interdiction de tout rassemblement dépassant plus de 15 personnes,  la fermeture des lieux de culte, des écoles et des frontières y compris terrestres et aériennes.

 

Mieux, une Coordination de riposte à la covid-19, sera également mise en place pour la gestion de la crise sanitaire qu’impose la pandémie.

 

Dans la dynamique de prévention, le Togo va entamer la réhabilitation des hôpitaux pour dépister et traiter les personnes contaminées. Les centres seront équipés de scanners, de respirateurs, des thermoflashs et des équipements de protection de dernière génération.

 

Le Centre Hospitalier régional (CHR) de Lomé Commune spécialement dédié à la prise en charge sanitaire des personnes atteintes sera totalement réhabilité, aménagé et équipé avec 150 lits, avec des personnes contaminées au frais du Gouvernement.

 

Pour accroître la capacité du pays à effectuer des tests, afin de limiter la propagation, un Institut d’Hygiène est opérationnalisé à Kara en plus de celui de Lomé, qui effectuait déjà une moyenne de 1000 tests quotidien.

 

Et aujourd’hui, le pays engagé dans un déconfinement progressif pour éviter toute explosion de cas, a effectué en date du 30 janvier 2021, 206349 tests, dont 5041 confirmés, 740 actifs, 4224 guéris, 77 décès, soit 26,82 tests pour 1000 habitants et 9,59 cas pour 100.000 habitants ces derniers 14 jours.

 

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire