Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 févr. 2021

Covid-19 : De nouvelles dispositions pour renforcer la lutte

Médecin-Colonel Djibril Mohaman


Face à la recrudescence de la pandémie du Covid-19, les autorités togolaises changent de fusil d’épaule pour mieux contenir la pandémie. Dorénavant, le Groupe Mixte de Surveillance anti Covid (GMS Anti-Covid-19) remplace la Force Spéciale mixte Anti-Pandémie (FOSAP), en phase transitoire. En ce qui concerne les sports individuels, ils sont certes autorisés, mais les retrouvailles dites « troisième mi-temps », sont interdites selon le Médecin-Colonel Djibril Mohaman, Coordonnateur national de Gestion de la Riposte contre la Covid-19.


Reconnu pour sa gestion méthodique de la pandémie du covid-19, le Togo en dépit de ses efforts, note ces dernières semaines, une recrudescence des cas de contamination.


Face à la situation, le pays affine ses stratégies de lutte à travers de nouvelles initiatives.


Dorénavant, la Force Spéciale mixte Anti-Pandémie Covid-19 (FOSAP), mise en place depuis mars 2020, est remplacée par le Groupe Mixte de Surveillance anti Covid (GMS Anti-Covid-19), composé de forces de l’ordre, de militaires et des personnalités civiles. Une mesure, qui part de la nécessité de mieux lutter contre la propagation de la pandémie, en accentuant davantage la sensibilisation. Et déjà, le GMS est en phase transitoire avec le FOSAP, a annoncé Colonel Djibril Mohaman, Coordonnateur du CNGR à sa rencontre hebdomadaire avec la presse mercredi.


Les mesures barrières de mises


Revenant sur le mode de contamination de la pandémie, le Médecin-Colonel Djibril Mohaman, fait remarquer que l’adoption des mesures barrières constitue le moyen efficace de protection.


Selon le Coordonnateur, la propagation de la pandémie se fait par contact dû au non-respect des mesures barrières.


« Pour les sports individuels, les personnes peuvent sortir courir seule. Mais les rassemblements pour chanter et courir  peuvent être source de propagation du virus… Nous appelons les sportifs individuels à faire individuellement leur sport et à repartir chez eux seul pour se laver. Ils ne doivent en aucun cas se retrouver après, dans ce que nous  appelons (troisième mi-temps) », a-t-il insisté.


Quid des vaccins


Face à l’inquiétude que suscite l’avènement des vaccins du Covid-19, le Colonel-Djibril Mohaman, appelle à la sérénité car les hommes survivent parce qu’il y a les vaccins.


« Si moi-même je demande que les gens se vaccinent, je dois me vacciner d’abord. Mais il faut aussi comprendre les réactions des populations qui ont été intoxiquées par certaines personnes. C’est pourquoi dans nos communications, nous devons arriver à expliquer aux populations, pourquoi nous vacciner et aussi arriver à désintoxiquer celles qui ont été intoxiquées », a-t-il souligné.


Notons que jusqu’au 03 janvier, le Togo compte 5224 cas confirmés, dont 765 actifs, 4380 guéris et 79 décès.


Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire