Tél:+228 92 42 51 78
latest

13 févr. 2021

FSB : "Les Transferts Monétaires", une initiative de lutte contre la pauvreté



Sous-composante du projet filets sociaux et services de base (FSB), le programme de transferts monétaires et ses retombées sont palpables au Togo. Avec 59179 ménages touchés au cours de l’année 2020, l’initiative a positivement impacté la vie des communautés à la base.

 

Lancé en avril 2019 pour donner accès à une aide financière non-remboursable aux familles nécessiteuses sur l’ensemble du territoire national, le programme de transferts monétaires a fait ses preuves au Togo. Sous-composante du projet de filets sociaux et service de base, le programme vise à accroître le revenu et la consommation des ménages des cantons les plus pauvres du Togo, et accroître la capacité de ces dernières à faire face aux chocs financiers.


Programme piloté par l’ANADEB, avec le soutien technique et financier de la Banque mondiale, l’initiative a touché l’année 2020, 59 179 ménages, soit près de 97 % des populations ciblées. Un pari gagné pour l’Etat togolais qui a vu les conditions de vie de plusieurs communautés améliorées, malgré la grave crise sanitaire que traverse le pays. « Depuis que l’initiative est mise en œuvre, les populations abandonnent lentement, mais sûrement le chemin  de la pauvreté. Elles mettent en place ou développent des activités génératrices de revenus ; elles subviennent aux besoins vitaux liés à l’alimentation, à l’accès aux soins de santé, etc. ». Au-delà des besoins liés à l’alimentation, à la santé et à la survie de la population ayant bénéficié de ce fonds, le programme a également permis à ces dernières de faire de modestes épargnes.


Rappelons que l’opération de transferts monétaires initiée dans le cadre du projet  filets sociaux et service de base, avait été suspendue en mars 2020 avant d’être reprise deux mois plus tard. Une suspension qui avait pour objectif de, « réorganiser les modes opératoires des différents projets afin de prendre en compte les mesures barrières en raison de la pandémie de la maladie à coronavirus, a occasionné des pertes de revenus pour les bénéficiaires de ces actions », selon Mazalo Katanga, Directrice générale de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb).


À ce jour, le programme qui a ciblé 6 100 ménages issus de 585 villages des 209 cantons les plus pauvres du Togo en fin 2020, ambitionne d'atteindre 120 000 ménages en 2021.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire