Tél:+228 92 42 51 78
latest

15 févr. 2021

NDH: Le CACIT honore les acteurs les plus engagés dans la lutte contre la Covid-19



Défenseur et Promoteur des droits de l’Homme, le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), a honoré samedi 13 février 2021 à Lomé, les acteurs étatiques et non-étatiques, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Organisée avec l’appui de Pain Pour le Monde (PPLM) et le Réseau Sentinelle, « La Nuit des Droits de l’Homme » (NDH)  a permis de décerner neuf (9) prix dans huit (8) catégories et plusieurs autres prix de reconnaissance dans le sens.


Devenu une coutume, le CACIT organise chaque année et ce, depuis 2015, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme, l’événement dénommé « La Nuit des Droits de l’Homme ».


Cette initiative qui vise à promouvoir les droits de l’Homme à travers des distinctions décernées aux acteurs  qui se sont le plus illustrés dans le sens,  était samedi 13 février 2021, à sa 5ème édition.


Se situant par rapport au contexte sanitaire qui prévaut, l’édition 2020, placée sous le thème : « Covid-19 : Ne sacrifions pas les droits Humains », a réuni à l’occasion des acteurs étatiques, de la société civile, des universitaires et des partenaires techniques et économiques du Togo.


Au total, neuf (9) prix ont été décernés dans huit (8) catégories retenues. Il s’agit entre autres, de la catégorie Droit de l’enfant, Droit de la femme, Droit des détenus, Droit des personnes en situation de handicap et Droit à la santé. A cela viennent s’ajouter, d’autres catégories telles que Média le plus engagé dans la lutte contre la propagation de la pandémie et la catégorie de la Responsabilité Sociétale des entreprises.


Au-delà des prix décernés par catégorie, des reconnaissances ont été attribuées à des acteurs étatiques et non-étatiques pour leurs engagements respectifs dans la lutte contre la Covid-19.


C’est notamment le cas des prix décernés au Médecin-Colonel Djibril Mohaman, M. Abitor, Dr Gilbert Tsolenyanu, Colonel Amana Kodjo et Prof Majesté Ihou Watéba, pour leurs engagements dans la gestion de la Covid-19.


En ce qui concerne les implications dans la recherche et innovation liées à la lutte contre la Covid-19, des distinctions ont été décernées à des personnalités comme Profs Didier Koumavi Ekouévi et Foli Bébé, Promoteur du respirateur artificiel.


Aussi, deux (2) récompenses, ont été décernées à deux (2) jeunes filles ayant le plus mené des actions de sensibilisation sur les droits de l’Homme et civisme à travers les TICs.


« Le CACIT a concentré pour cette édition, l’événement autour des acteurs étatiques et non-étatiques qui se sont engagés à des degrés divers et dans des domaines diversifiés pour la lutte contre la pandémie de la Covid-19. Leurs contributions aux efforts du Gouvernement ont permis de s’assurer de la protection des droits de l’Homme et la dignité humaine dans ce contexte particulier de la pandémie », a relevé Me Claude Kokou Amégan, Président du CACIT.


Se félicitant de l’initiative, Christian Trimua, Ministre en Charge des droits de l’Homme, qui se dit disposé à accompagner toutes les initiatives de la société civile, souligne la portée de l’unicité d’action dans la promotion des droits humains.


« C’est ensemble que nous gagnerons le pari de la lutte contre la Covid-19 sous le prise des droits de l’homme. Et en tout état de cause, les droits humains doivent orienter l’action contre la Covid-19 », a-t-il déclaré.


Rappelons que la nuit des droits de l’Homme est organisée dans le cadre de la Journée des droits de l’Homme, commémoré chaque 10 décembre. Mais compte tenu du contexte de la pandémie, l’événement a été reporté à deux (2) reprises pour finalement se tenir samedi 13 février 2021 dernier.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire