Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 févr. 2021

Togo : La jeunesse, une priorité du Gouvernement



Depuis plusieurs années, le Togo s’est engagé à faire de l’épanouissement socioprofessionnel des jeunes, une priorité. L’objectif étant d’accroître l’accompagnement de cette dernière au développement du pays, nombreux sont les initiatives engagées dans le sens.

 

L’avenir passe par la jeunesse, et le Togo qui ambitionne devenir un pays émergent, se doit d’investir dans cette couche, surtout que celle togolaise,  regorge beaucoup de potentialité.


Conscient de cette réalité, le Togo sous l’égide du Chef de l’Etat, Faure E. Gnassingbé, va s’engager à implémenter diverses initiatives et projets en vue de son accompagnement. Et aujourd’hui, les chiffres parlent d’eux même.


Selon les statistiques du ministère du développement à la base, 52 800 jeunes ont bénéficié des activités socioéducatives ; 04 unités d’infrastructures (dont 02 équipées) ont été réceptionnées. A côté de cela, 8 861 nouveaux jeunes ont renforcé leur employabilité et 19 642 jeunes et femmes ont été formés en entrepreneuriat. Le ministère a alloué 2,7 milliards de francs CFA de crédits aux jeunes entrepreneurs.


Mieux, l’exécution de la mesure présidentielle des 25% de marchés publics destinés aux jeunes et femmes entrepreneurs a permis, sur 75 procédures réservées au niveau du ministère, d’attribuer 71 à la cible, soit un taux d’exécution de 94,67% pour un total de plus de 350 millions de francs CFA.


En termes d’accompagnement des jeunes dans la recherche d’emplois décents, l’on relève des initiatives telles que la formation des jeunes et l’allocation des microcrédits, avec à la clé, la création de 7389 microentreprises.

 

Et comme retombée, l’on relève 13 863 emplois durables ou directs au profit des jeunes, 251.554 emplois temporaires créés par les Travaux à haute intensité de main d’œuvre (Thimo).


En ce qui concerne les financements, en 2019, plus de cinq (05) milliards FCFA, ont été alloués comme crédit aux jeunes entrepreneurs, 200.000 jeunes ont bénéficié des activités génératrices initiées par le ministère du développement à la base, avec 16.500 emplois durables engendrés.


Des perspectives


Aujourd’hui et avec le nouveau plan quinquennal (2020-2025) du gouvernement, il s’agit de faire davantage pour assurer un mieux être à la population et plus particulièrement la jeunesse.


Déjà qu’une politique nationale de jeunes est élaborée pour accentuer les actions entamées,  le gouvernement continuera également d’accompagner les jeunes à travers des initiatives clé, telles que le Faiej, le Paeij-SP, les programmes d’appui aux jeunes artisans et agriculteurs, le volontariat national, l’appui à l’embauche, l’engagement communautaire pour ne citer que celles-là.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire