Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 févr. 2021

Togo: L’ANIIT manifeste contre un Médecin-militaire au CHU-SO



L’Association nationale des infirmières et infirmiers du Togo (ANIIT) est en colère contre un Médecin-militaire du Pavillon militaire du CHU-SO. Pour avoir infligé des sévices corporels à l’un des leurs, le Bureau de l’Association appelle à une manifestation de mécontentement lundi 01 février 2021, au CHU Sylvanus Olympio de Lomé pour dénoncer les agissements indignes des personnes prétendues instruites.


Selon l’ANIIT, le lundi 25 janvier 2021, le Sieur Thomas A. Kpanzou, Infirmier au Pavillon militaire du CHU-SO, a eu le malheur d’avoir garé sa moto au parking réservé au Médecin-militaire.

 

Pris de fureur, le Médecin-militaire, qui a demandé à ce que le propriétaire de la moto lui soit appelé, a commencé par proférer des menaces et agresser verbalement son interlocuteur. Dans la foulée, il a réussi à mettre à genoux le Sieur Thomas Kpanzou, pendant une quinzaine de minutes avant de crever les pneus de sa moto.


Ce comportement suranné, considéré comme une maltraitance sur l’un des leurs, qui se retrouve à la Clinique médicale sous surveillance psychiatrique, à susciter le mécontentement du Bureau de l’ANIIT du CHU Sylvanus Olympio qui a appelé lundi, à une manifestation de mécontentement.


Ainsi tout long de la journée de ce lundi, l’ANIIT demande à tous ses membres le port d’un brassa rouge au bras droit en signe de mécontentement.


Au-delà, un sit-in d’une heure, allant de 08h à 09h sera observé devant la Direction du CHU Sylvanus Olympio et ceci, dans des conditions particulières. Les membres devront donc se regrouper devant la Direction et garder un silence absolu de 30 minutes.


« Après les 30 minutes, les entrants regagnent leur post tout en gardant le brassard tout au long de la journée », a signifié le Bureau CHU-SO de l’ANIIT.


Pour l’Association, il s’agit d’une manifestation qui a pour objectif de condamner avec la dernière rigueur, « les agissements indignes des personnes prétendues instruites qui font subir aux infirmiers, qui ploient déjà sous la charge du travail, les caprices de leur humeur ».


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire