Tél:+228 92 42 51 78
latest

27 févr. 2021

Togo: Mgr Barrigah récuse avoir accompli une mission pour le pouvoir

Mgr Nicodème Barrigah-Benissan

 

La Conférence des Évêques du Togo (CET) a tenu vendredi 26 février, sa première session de l’année 2021. Occasion pour le clergé catholique du Togo, de passer en revue la nouvelle crise sociopolitique que traverse le pays. Apportant son soutien à Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, la CET n’a pas manqué de condamner les diffamations et accusations portées par la Dynamique Mgr Kpodzro contre l’Archevêque métropolitain de Lomé, pour une supposée mission à lui confier par le pouvoir de Lomé, après la présidentielle du 22 février 2020.

 

En session ordinaire vendredi, les Évêques du Togo, sont revenus sur les événements qui font l’actualité dans le pays depuis pratiquement un an. Et comme l’on peut s’y attendre, une attention a été portée sur la crise sociopolitique traverse le Togo depuis l’élection présidentielle du 22 février 2020.

 

Préoccupés par la crise lancinante qui perdure depuis un an, les Évêques qui témoignent leur gratitude à tous ceux qui œuvrent pour la résolution, appellent par l’occasion, les protagonistes à un sursaut patriotique pour l’intérêt supérieur de la nation.

 

L’un des éléments majeurs à faire les choux gras des réseaux sociaux et des médias, c’est aussi la discrimination et l’accusation sans cesse répétitive portée à l’encontre des évêques du Togo, plus particulièrement l’Archevêque de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan.

 

Accusé par la Dynamique Mgr Kpodzro, d’avoir reçu une mission confier par Gilbert Bawara et l’Ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, pour faciliter la passation du fauteuil présidentiel à Gabriel Agbeyomé, candidat de la DMK, la CET, se veut catégorique après interrogation de l’accusé, « il n’en est particulièrement rien de tout cela ». 

 

Se référant aux explications de l’Archevêque de Lomé, « il a été approché le 7 avril 2020, par un membre de la DMK en vue de solliciter son intervention pour éviter l’arrestation de Agbéyomé Kodjo et rapprocher les deux parties en conflit…. Et c’est à la suite de ladite démarche qu’il a contacté Mgr Kpodzro, par l’intermédiaire du feu Etienne Amouzou pour savoir si la dynamique approuvait l’initiative», a-t-il expliqué.

 

Par ailleurs, choqué par les messages publiés sur les réseaux sociaux par leur aîné dans l’épiscopat Mgr Kpodzro, les Évêques ont invité par l’occasion Mgr Barrigah-Benissan à garder le contact avec son aîné et à chercher les moyens d’entrer en dialogue avec lui.

 

Poursuivre la lutte contre la pandémie

 

La CET est également revenue sur la pandémie du Covid-19, qui a occasionné la fermeture des églises. Se félicitant de la réouverture des lieux de culte, la CET a au cours de sa rencontre plaidé une réouverture totale.

 

Aussi préoccupés par l’augmentation de plus en plus croissante des cas de contamination à la covid-19, les Évêques du Togo qui se félicitent des efforts engagés par le Gouvernement dans la lutte, l’invite cependant à prendre en compte les aspirations de toutes les couches. Mieux, à poursuivre la collaboration avec la société civile, les leaders communautaires et  religieux.

 

Notons que des thématiques liées à l’œuvre pastorale des jeunes, les séminaires et l’œuvre de solidarité sacerdotale au Togo ont été également abordées au cours de cette première session de l’année de la CET.

 

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire