Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 mars 2021

GST : La crise malienne discutée et évaluée lundi à Lomé



Le Togo accueille lundi 08 mars 2021, la deuxième réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali (GST-Mali). A Lomé, le GST-Mali fera le point sur l’état d’avancement des réformes politiques et institutionnelles, l’évolution de la préparation des élections, la situation économique et analysera les questions humanitaires, de défense et de sécurité du Mali.


La résolution de la crise sociopolitique née des événements du 18 août 2020 au Mali, a conduit à la mise en place d’un Gouvernement de transition. Pour accompagner les nouvelles autorités dans l’atteinte de leur mission, l’Union Africaine a mis en place le GST-Mali.


Co-présidé par l’UA, la CEDEAO et les Nations Unies, le GST-Mali tient sa deuxième rencontre lundi prochain dans la capitale togolaise.


Cette deuxième rencontre du GST permettra de faire le suivi-évaluation de la mise en œuvre des conclusions de la réunion inaugurale et le point sur l’état d’avancement des réformes politiques et institutionnelles.


Au-delà, elle permettra de constater l’évolution des préparatifs des élections générales, la situation économique ainsi que l’analyse de la situation des questions humanitaires, de défense et de sécurité du pays.


Connaitre la mission du GST-Mali


Créé le 09 octobre 2020, avec pour objectif d’accompagner les autorités maliennes à réussir la transition politique, le GST a pour mission, de soutenir le Gouvernement de transition et le peuple malien en vue de l’organisation d’élections crédibles à la fin de la période de transition.


Dans sa mission, le GST devra parvenir avec le Gouvernement, à identifier les domaines prioritaires qui devraient contribuer à la restauration du développement socioéconomique du Mali. L’objectif étant de prévenir efficacement la résurgence d’une nouvelle crise similaire.


Autres missions et pas des moindres du GST, sera de coordonner et d’harmoniser les efforts des partenaires internationaux pour soutenir le Gouvernement de transition ainsi que le peuple malien. Mais ceci, en tenant compte des priorités et des reformes contenues dans la charte de transition.


Au-delà, le GST dans sa mission devra contribuer au maintien continu du dialogue, apporter un soutien et des conseils aux autorités et institutions maliennes, faire des plaidoyers pour la mobilisation des ressources financière, appuyer les autorités de transition dans la protection des personnes et des biens sur le territoire national malien, puis assurer à travers des rapports réguliers, le suivi et l’évaluation de la transition.


Notons que GST-Mali est composé des pays voisins du Mali, les membres du G5 Sahel et de la CEDEAO.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire