Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 mars 2021

L’EJV pour garantir un meilleur accès des pauvres aux infrastructures de base



Pour promouvoir un développement plus inclusif, le Gouvernement a élaboré plusieurs projets de développement. Parmi eux, se trouve le projet  d’Opportunité d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV). Piloté par l’Agence national d’appui au développement à la base (ANADEB), le projet vise à  garantir un meilleur accès des pauvres aux infrastructures de base.

Initié par le Gouvernement togolais, le projet d’opportunité d’emplois pour les jeunes vulnérables (EJV), vise un développement inclusif et social dans les communautés les plus vulnérables. Soutien indéfectible à la jeunesse vaillante, le projet améliore tant soit peu l’accès des jeunes aux services de base sur le plan national. Il offre ainsi aux jeunes l’occasion de développer de saines habitudes de travail, d’acquérir des valeurs civiques tout en participant à une activité valorisée par la communauté.

A travers ce projet, 14.124 jeunes ont participé aux travaux à haute intensité de main d’œuvre (Thimo) sur la période de 2017-2020. Financé à hauteur de 7,2 milliards de francs CFA grâce à l’appui de la banque mondiale, l’EJV rassemble plus de 200 villages sur l’étendue du territoire national et permet à chaque jeune de travailler pour sa communauté et d’avoir en retour des revenus et une subvention pour la mise en place des activités génératrices de revenus, de bénéficier des formations et coachings en entrepreneuriat.

Financé à plus de 9 milliards de francs CFA par la banque mondiale est pilotée par le ministère du développement à la base, l’EJV offre divers opportunités aux jeunes à travers le volontariat communautaire.

A travers l’initiative, 52800 jeunes ont bénéficié des activités socioéducatives, 8561 nouveaux jeunes ont renforcé leur employabilité et 19.642 jeunes et femmes ont été formées en entrepreneuriat.

Malgré la résistance de la covid-19, et son impact dommageable, le projet a permis de renforcer les mécanismes d’inclusion en addition de ceux du fonds national de la finance inclusive (FNFI). Ainsi près de 2,7 milliards de francs CFA de crédits ont été mobilisés pour faciliter la création de 7389 micro entreprises, 13863 emplois directs et 251554 emplois temporaires ont vu le jour.

Emmanuel AKAKPO

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire