Tél:+228 92 42 51 78
latest

28 avr. 2021

27 avril 2021 : Séna Alipui appelle à la valorisation des acquis

Séna Alipui


Le Togo a célébré mardi 27 avril 2021, le 61ème anniversaire de sa libération du joug colonial. A l’occasion, Séna Alipui, 3ème Vice-Président de l’Assemblée nationale, passe en revue le chemin parcouru par les Togolais. Pour le Conseiller spécial du Président de l’Union des Forces du Changement (UFC), bien que tout ne soit rose, les Togolais se doivent d’être fiers des acquis afin d’avancer vers de nouveaux horizons.

Contrairement à beaucoup de Togolais qui s’apitoient sur le sort du pays, l’Honorable Séna Alipui, se veut plus optimiste en ce qui concerne l’avenir.

Analysant les 61 ans d’indépendance du Togo, M. Alipui constate que le pays se porte relativement bien et que les efforts se doivent d’être plus consacrés sur l’amélioration du panier de la ménagère.

« Avec le chemin parcouru, nous aurions fait moins d’erreurs que nous serions loin. Mais considérant notre point de départ, la situation économique, le climat relativement apaisé et l’économie en pleine croissance en dépit d’un ralentissement lié à la pandémie, je trouve que nous nous portons bien et nous nous porterons mieux, lorsque le panier de la ménagère portera le fruit de nos efforts », a-t-il indiqué.

Selon le Député Séna Alipui, la vérité indéniable, c’est que beaucoup d’efforts restent encore à faire, notamment la valorisation des acquis.

« Il y a beaucoup d’efforts à faire, c’est indéniable. Mais je trouve que si nous valorisons les  acquis que nous avons, nous allons beaucoup mieux progresser que nous ne pouvons l’imaginer. Il doit falloir changer les mentalités pour accompagner les efforts déjà enregistrés », a-t-il déclaré.

L’UFC dans une démarche évolutionniste

A en croire Séna Alipui, le chemin parcouru de 1960 à 2021, peut se classer en deux grandes périodes dont la première allant de 1960 à 1990, caractérisée par la volonté des peuples de bâtir la nation autour d’un homme fort.

Mais après celle-ci, les années 1990 jusqu’à nos jours, propulsées par un système plus démocratique, seront caractérisées par la libéralisation de la vie politique, économique et judiciaire.

De ce point de vue, la démarche de l’UFC a consisté à travailler pour l’amélioration du panier de la ménagère.

« Aujourd’hui, nous avons fait les réformes et c’est plus d’une vingtaine de loi votée chaque année. Nous avons limité le mandat présidentiel à deux, le taux de croissance a été maintenu à 5% durant plusieurs années, la NSCT a connu pleines de réformes caractérisées par une hausse de près de 400% de sa production...Mon souhait c’est que les avancées que nous avons eu, se traduisent par une amélioration de la qualité de vie et que les années à venir soient meilleures que celles déjà passées », a résumé M. Alipui.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire