Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 avr. 2021

BATIR construit des latrines publiques modernes à Gbétsogbé



Fidèle à sa politique de proximité, le Bloc Alternatif Togolais pour une Innovation Républicaine (BÂTIR) était mardi 20 avril 2021, dans la Commune de Golfe 6. A Gbétsogbé, le parti a joint l’acte à la parole en lançant les travaux de construction de dix (10) cabines sanitaires publiques modernes. Il s’agira des latrines à système EcoSan, écologiques et respectueux de l’environnement, avec à la clé, la possibilité de transformer les déchets en engrais pour la fertilisation des sols agricoles.

Financés à 17,6 millions FCFA, la construction de ces latrines publiques modernes répond à une sollicitation des populations du village de Gbétsogbé.

Selon Kodjo Flavien Toviadé, Secrétaire général de BATIR, le lancement de ces travaux, se veut une priorité parmi les nombreuses demandes adressées au parti, lors de la campagne présidentielle du 22 février 2020.

 


« Les dernières élections présidentielles nous ont conduit en tant que parti politique BATIR, sur le terrain et celui de Gbétsogbé. Nous avons échangé avec les populations et leur avons demandé de porter leur choix sur le candidat sortant Faure Gnassingbé. Et dans le temps, les populations nous ont exprimé leurs besoins que nous avons raportés à la personne pour qui nous avons fait campagne. Le lancement de ces travaux, représente donc le fruit des demandes des populations que nous avons porté au Président de la République, Faure Gnassingbé », a-t-il rappelé.

Ainsi, financé à hauteur de 17,6 millions FCFA, les travaux permettront la réalisation de 10 cabines à fosse sèche à rotation, l’installation d’une borne fontaine et de doter les cabines de lampes solaires.

« Les ouvrages vont se constituer de 10 cabines à fosse sèche à rotation. Dans chaque cabine, il y aura deux fosses qui passent. Au cours de la première utilisation, on ferme la première cabine et on utilise la deuxième jusqu’à ce qu’elle ne soit pleine. Quand la fosse est pleine, on la referme pour ouvrir l’autre.  Et celle pleine reste six à huit mois pour permettre aux déchets de se transformer en engrais qui seront utilisés par les jardiniers », a expliqué Céphas Adzomla, Entrepreneur en Charge des travaux.

En effet, les latrines seront composées de 10 compartiments, dont 5 pour les femmes et 5 pour les hommes.

« Au-delà de la construction, nous avons des lampadaires solaires que nous allons poser. Nous avons prévu une borne fontaine à côté des latrines pour que l’utilisation et l’entretien de ces latrines soient également au point. Aussi, il sera construit pour le Chef du village une latrine à fosse humide », a indiqué M. Adzomla.

Les travaux vont durer quatre (4) mois, et à terme permettront de mieux lutter contre la défécation à l’air libre dans le village de Gbétsogbé.

« Nous remercions Mme Meyer Vincenzia, présidente du parti BATIR et le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Avec ces travaux, nos populations n’iront plus se satisfaire à la plage comme ils ont l’habitude de le faire. Et rien que pour ça, nous leur disons merci et demandons qu’ils continuent de nous soutenir. Quant à ce qui nous concerne, nous promettons d’en faire bon usage au moment venu », a déclaré Mimi Gbétsogbé, Chef du village Gbetsogbé.

Rappelons qu’au-delà du Secrétaire général de BATIR, la cérémonie a également vue la présence de l’Honorable Fiacre Atsou, Député à l’Assemblée nationale, Chérita Sokewo Gbeblewou, Vice-présidente du parti, Lafonekou Marie-Reine Afiwa et Koriko Taofik, tous deux membres du Bureau national de BATIR.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire