Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 avr. 2021

FoDA : 1544 jeunes bénéficiaires sur 2884 prévus dans les Plateaux



Financée par la Banque mondiale et pilotée par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), la Formation en développement des affaires (FoDA) se révèle être une initiative salvatrice dans les Plateaux. Dans la région, ils sont 1544 jeunes bénéficiaires de cette formation, dont l’objectif est d’amener les jeunes vulnérables à la création des activités génératrices de revenus (AGR).

Lancée pour mieux lutter contre la pauvreté, la Formation en développement d’affaires (FoDA), initiée dans le cadre du projet d’Opportunité d’Emploi des Jeunes Vulnérables (EJV), touche déjà une bonne partie de sa cible

Avec une ressource financière de 2,1 milliards FCFA mobilisés pour la mise en œuvre, la FoDA touche déjà dans les plateaux 1544 jeunes sur 2884 prévus.

Présentée comme une formation visant à améliorer la compétence des jeunes travailleurs dans le cadre du projet EJV, la FoDA a permis de former dans les plateaux, 1544 jeunes bénéficiaires sur diverses thématiques rapportant à la création des AGR.

Des thématiques, qui prennent entre autres en compte, la personnalité de l’entrepreneur, l’idée de projet, l’étude technique, l’étude financière, l’importance du travail en groupe pour ne citer que celles-là.

Mais au-delà, la formation a également le mérite d’avoir permis à chaque jeune bénéficiaire, de disposer d’un projet et de pouvoir réaliser des plans d’affaires avec l’appui des formateurs ou facilitateur.

Pour l’ANADEB, la FoDA  se doit son succès dans les plateaux grâce à l’engagement de l’Etat et ses partenaires vis-à-vis des communautés pauvres des milieux urbains et ruraux.

A cela s’ajoute le niveau de responsabilité et d’engagement des autorités à promouvoir le développement local ainsi que l’engagement des jeunes bénéficiaires à sortir de leur vulnérabilité.

Dans cette logique et pour maintenir le cap de cette réussite, la démarche consistera à une implication accrue de la communauté et la pérennisation des activités génératrices de revenus créées grâce à la formation.

Composante 1 « volontariat communautaire » du projet EJV, la FoDA a pour objectif de contribuer à lutter contre la pauvreté et à réduire la vulnérabilité des jeunes.

Rappelons qu’au Togo, d’autres initiatives comme le Volontariat d’Engagement Citoyen (VEC), entre également dans le cadre des initiatives du gouvernement visant à lutter contre la pauvreté et à promouvoir un emploi aux jeunes vulnérables.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.    

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire