Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 avr. 2021

La Covid-19, les dons et les formations au menu de la Caravane civique de CHAN MOU



La flambée des cas confirmés à la Covid-19 fait réagir plus d’un. Cette situation inquiétante interpelle l’ONG CHAN MOU qui inscrit la lutte contre la pandémie au cœur de sa 6e édition de la Caravane civique. Ladite Caravane civique placée sous le thème : « Je respecte les mesures barrières pour dire Non à la Covid-19 », a été lancée samedi 17 avril 2021, à la Gare routière d’Agbalépédogan, à Lomé.

La Gare routière d’Agbalépédogan a été samedi la première étape de l’action de l’ONG CHAN MOU. Après le lancement officiel marqué par des allocutions du président de l’ONG CHAN MOU, Amoussou Midodji Komlan, alias Papson Moutité et du représentant du Ministre des Droits de l’Homme, de la citoyenneté et des institutions de la République, Sobo Doh-Kossi, les membres de l’ONG, ont ramassé les sachets dans l’enceinte de la gare, distribué des bavettes et appris aux uns et aux autres la manière de bien les porter.

En effet, la Caravane civique vise à éduquer d’avantage les populations de la capitale sur les valeurs civiques nécessaires à la cohésion et au développement du Togo. Il s’agira pour Amoussou Midodji Komlan, alias Papson Moutité, Président de l’ONG CHAN MOU d’échanger avec les concitoyens durant quelques jours sur la nécessité d’observer strictement le respect des mesures barrières.

« Nous avons remarqué que les chauffeurs compte tenu de leur intérêt n’arrivent pas à respecter les mesures barrières édictées par l’Etat togolais. Quand vous leur posez la question, ils vous répondent : Et nous, nous allons manger quoi? Ils ne respectent rien en faisant la surcharge sur nos routes. Le respect de la distanciation dans leur voiture leur importe peu. La gare d’Agbalépédogan étant une référence au Togo, raison pour laquelle on a choisi de lancer cette 6ème édition de la caravane civique ici» a-t-il indiqué.

Selon Papson Moutite, le tronçon Lomé-Kpalimé sera la principale artère de la Caravane civique. Aussi annonce-t-il des rencontres, la distribution de 10 000 masques de protection, des gels hydroalcooliques, des opérations de dons de sang et des dons de lampadaires à certaines mairies et des formations à l’endroit des conducteurs de taxi-moto.

« La particularité de ce projet est la visite que nous ferons aux prostituées. La caravane se transportera aussi vers les prostituées qui sont également les nids de la contamination. Elles sont en contact avec beaucoup de  clients. En une semaine, vous imaginez le nombre de contaminations qu’elles pourront engendrer. Nous mettrons un accent sur ce secteur parce que l’Etat à lui seul ne peut tout faire » a-t-il déclaré.

Pour Sobo Doh-Kossi, Administrateur culturel à la Direction de la Formation civique, représentant du Ministre, le respect des gestes barrières par tous est nécessaire pour lutter contre la propagation du virus au Togo. 

« Je saisis l’opportunité que vous m’offrez pour en appeler à la responsabilité de tous les citoyens togolais du nord au sud sur le respect des mesures barrières édictées par les hautes  autorités de notre pays », a-t-il rappelé.

Lauréat de l’appel à projet citoyen organisé par l’Etat togolais en 2019, l’ONG CHAN MOU, intervient également dans la culture et dans les sports.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire