Tél:+228 92 42 51 78
latest

2 avr. 2021

Le SYNPHOT en sit-in dans les hôpitaux contre les affectations "punitives" de Mijiyawa



Les affectations de Kodjo Amessidou et de Péhékè Danikè Péheynamé, tous deux Responsables du personnel soignant du CHP-Kpalimé, décidées par Prof Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins passent mal au Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT). Et le Syndicat le fait savoir par un sit-in vendredi 02 avril 2021, devant les Hôpitaux du Togo « pour dire NON » aux affectations qu’il qualifie de « punitives ».

En effet, pour avoir signé des courriers revendiquant la prise en charge du personnel soignant du CHP-Kpalimé, Kodjo Amessidou, Délégué SYNPHOT de Kpalimé et Péhékè Danikè Péheynamé, Président des délégués du personnel viennent d’être affectés sur décision du Prof Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins.

Pour le SYNPHOT, il s’agit des affectations « punitives » qui violent les dispositions légales en la matière.

« On ne peut affecter un Délégué syndical ou Délégué du personnel dont le mandat est en cours. Cette affectation est inopportune et contre les dispositions légales en vigueur… Quand on appelle les travailleurs au respect des textes de lois, il faut être des modèles en ne foulant pas aux pieds les mêmes textes de lois », soutient le SYNPHOT.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. Bravoooo!!!! Bureau national de SYNPHOT nous sommes dernière vous.
    Tous pour un, un pour tous

    RépondreSupprimer