Tél:+228 92 42 51 78
latest

18 avr. 2021

Togo: Des journalistes outillés sur le Projet WACA ResIP



Le Ministère de l’Environnement et des ressources forestières cherche une meilleure communication sur le Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP). Du coup, il a ouvert une série de formation et d’informations à l’endroit des professionnels des médias. Du 16 au 17 avril 2021, à Notsè, la troisième et dernière vague des journalistes a été outillée sur le Projet WACA ResIP, destiné à lutter contre l’érosion côtière au Togo.

Affectées par l’érosion, les côtes togolaises se dégradent de façon exponentielle, mettant les populations dans une situation d’extrême vulnérabilité.

Pour mieux lutter contre le phénomène et assurer un mieux-être aux populations, il est mis en œuvre par le Ministère de l’Environnement et des ressources forestières (MERF), le Projet WACA ResIP.

Afin de susciter une meilleure action de communication autour du Projet, le Ministère de l’environnement, a ouvert depuis le 12 avril 2021, une série de formation et d’informations à l’endroit des journalistes.

Troisième et dernière d’une série de formation, l’initiative vise à susciter une plus grande implication des journalistes dans les actions de communication du Projet.

Mieux, de renforcer leur connaissance sur le Projet et leur permettre de mieux relayer les informations relatives.

Pour y arriver, la formation a été particulièrement axée sur la présentation générale du projet et ses grands domaines d’intervention, l’état de mise en œuvre du projet et les perspectives, le fonctionnement du mécanisme de gestion des plaintes, la collecte des données et le traitement des informations environnementales et de l’érosion côtière.

Quelques réalisations du projet

Selon Dr Adou Rahim Alimi Assimiou, Coordonnateur du Projet WACA ResIP après deux années de mise en œuvre (2019), le Projet a déjà financé onze sous-projets et d’autres sous-projets sont en cours d’évaluation pour leur financement.

Entre autres travaux en cours de réalisation, l’on note l’initiative de protection d’urgence sur le segment de côte à Gbodjomé et Agbodrafo basé sur la technique de fûts. Ces travaux devront permettre de protéger près de 940 ménages, des habitations et des infrastructures socio-économiques.

Aussi, relève-t-on la réalisation des études de faisabilité dans le cadre de la protection des frontières dont les travaux devront commencer au second semestre 2021.

En effet, pour permettre aux médias de toucher du doigt les impacts et réalisations du Projet, un déplacement de site a été effectué à « Nyamassiva », dans la Préfecture de l’Avé. Là, le Projet a permis de financer des Activités Génératrices de Revenus (AGR) pour les populations et de stimuler la régénérescence de 64 hectares de foret.

Cofinancé par la Banque mondiale (BM), le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et l’Etat togolais à hauteur d’environ 29 milliards FCFA, WACA ResIP, est un projet étalé sur 60 mois, soit cinq (5) ans.

Mais au-delà, il se veut un projet en ligne avec les objectifs de la feuille de route du Gouvernement.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire