Tél:+228 92 42 51 78
latest

14 mai 2021

Covid-19 : Cap sur l’état des lieux des réalisations sanitaires



Au Togo, la pandémie du Covid-19 a fait son apparition le 06 mars 2020, soit quelques mois après l’élection présidentielle du 22 février 2020. Suite à ce scrutin qui a permis la réélection de Faure Gnassingbé et face à l’urgence qu’imposait la pandémie, différentes initiatives sont engagées. Retour sur un an de réalisations sanitaires dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

En effet, l’apparition de la pandémie du Covid-19 au Togo, a suscité plusieurs initiatives de la part de Faure Gnassingbé, le nouveau Chef de l’Etat, réélu.

Ainsi, 10 jours après la découverte de cette maladie le 06 mars 2020, il sera instauré un état d’urgence sanitaire et un couvre-feu, 5000 hommes ont été réunis dans une force spéciale anti-pandémie, avec d’autres mesures telles que la suspension des liaisons aériennes et terrestres pour ne citer que ces mesures.

Face à l’ampleur de la maladie, le Chef de l’Etat a également fait installer des scanners et respirateurs ; fabriquer des millions de masques et de thermo flashs ; réceptionner des équipements de protection. Le CHR de Lomé-Commune, principal centre de prise en charge des patients a été réhabilité, aménagé et équipé avec des centaines de lits.

Dans la foulée des travaux de construction de 09 centres de santé dans les cinq régions du pays avec la mise sur pied d’un Centre d’Hygiène à Kara pour les dépistages sont aussi engagés.

Pour mieux lutter contre la pandémie, un comité de crise a été mis en place. Egalement, un fonds de relance et de solidarité de 400 milliards FCFA, a été instauré pour réduire les impacts négatifs de la pandémie sur les populations.

Sur les 400 milliards susmentionnés, 173 milliards de francs CFA ont été mobilisés à la date du 15 décembre 2020. A cette même date, les dépenses effectuées dans la lutte contre la pandémie s’élevaient à 107,5 milliards. En réalité, 22,8 milliards ont été consacrés aux mesures de riposte sanitaire ; 32,3 autres milliards aux dépenses sociales et 52,3 milliards pour la relance économique.

D’autres initiatives telles que la gratuité des soins pour les femmes enceintes sont prises. Evaluées à 07 milliards de francs CFA pour 2021, celles-ci, touchent la planification familiale, la consultation prénatale, l’accouchement et la césarienne. Déjà, au Centre médico-social (CMS) d’Adabaweré dans la préfecture de la Kozah, plus de 380 femmes enceintes ont été enrôlées du 20 décembre 2020 au 30 janvier 2021. Elles seront soignées entièrement aux frais de l’Etat.

Au-delà, d’autres initiatives telles que la prise en charge des écoliers à travers le programme School Assur sont maintenues. En trois (3) ans, le programme a atteint 2 millions répartis dans 6.000 établissements scolaires.

Les indicateurs au vert

Aujourd’hui, Les indicateurs montrent que le Togo fait partie des meilleurs pays dont la gestion est efficace et adaptée aux défis de l’heure. Comme mis en lumière par Lowy Institute, en matière de bonne gestion de la pandémie, le Togo est le 2ème meilleur pays en Afrique avec un score de 72,8 points. Sur le plan mondial, il se classe 15ème. Après l’apparition du premier cas de covid-19 sur le territoire, le Togo a augmenté sa capacité de test avec le dépistage systématique des cas contacts et de tous les clusters. Le pays a effectué 204 937 tests à la date du 29 janvier 2021, soit 26,64 tests pour 1 000 habitants.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire