Tél:+228 92 42 51 78
latest

29 mai 2021

L’UITA préoccupée par l’impact de la crise sanitaire sur les femmes



La Coordination Femme de l’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation, de l’Agriculture Hôtellerie Restauration, du Tabac et des branches Connexes (UITA-Togo), tient au respect des droits de la femme en cette période de crise sanitaire du Covid-19. Elle a ouvert samedi 29 mai 2021 à Lomé, un atelier de sensibilisation de ses membres sur les impacts de la pandémie à coronavirus sur les femmes.

Placé sous le thème : « Impact de la crise sanitaire covid-19 sur les femmes », l’atelier vise une prise de conscience de la situation afin de limiter les impacts de la pandémie sur les femmes.

En effet, l’apparition de la Covid-19 a engendré des conséquences dramatiques sur les femmes, dont la vulnérabilité s’est accrue.

« Les risques pour les femmes de subir des violences sont plus élevés dans cette période de crise sanitaire, à cause du stress, de l’interruption des réseaux de socialisation et de protection, de la perte de revenus, des difficultés à accéder aux services et la mise en place de mesures visant à encourager les personnes à rester chez elles », a expliqué Emilie Viho, Coordonnatrice Projet-Femme UITA-Togo.

Selon Yawovi Bissilliou Alawoe, Coordonnateur des Projets UITA-Togo, cet atelier de sensibilisation permettra de faire l’inventaire des impacts de la crise sur les femmes et d’en trouver des solutions durables.

« Le thème retenu devra permettre de faire l’inventaire desdits impacts et de pouvoir leur trouver des approches de solutions », a-t-il indiqué.



Relever le défi

Dans sa communication Claire Quenum, Spécialiste en genre et en Leadership, a fait l’état des lieux de la situation de la crise, exposé les impacts généraux et plus spécifiquement sur les femmes.

L’objectif étant d’apprendre à vivre avec la pandémie du Covid-19, l’occasion a été pour les acteurs de passer en revue des approches de solutions pour atténuer les impacts de la crise sur les femmes.

« C’est important de parler de l’impact de la crise de la covid-19 sur la femme étant donné que la pandémie est venue bouleverser toutes les prévisions et habitudes sociales qu’ils y avaient. En parler aux femmes des impacts de la crise est important parce qu’elles ont un rôle très important dans la société. Elle gère la famille. Surtout au Togo, l’économie du pays est fondée sur les activités des femmes qui jouent un rôle très capital », a souligné Claire Quenum, Coordonnatrice de l’ONG Floraison qui a souligné : « L’arrivée de la pandémie du covid-19 a mis en difficulté les activités des femmes. Et il y en a parmi elles qui ont également vu leur droit bafoué ».

Rappelons que la rencontre a servi de cadre de discussions sur les conséquences de la pandémie sur la vie sociale et économique des femmes et d’amener les uns et les autres à une adaptabilité de la situation.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire