Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 mai 2021

Togo : Le secteur halieutique en plein essor



Le secteur halieutique se relance au Togo. Porté par la construction de nouvelles infrastructures et des investissements de plus en plus croissants, le secteur connaît un nouveau souffle en termes d’accroissement des produits et de l’amélioration du pouvoir d’achat des acteurs.

Engagé dans la promotion du secteur halieutique, le gouvernement ne manque pas d’initiatives en ce qui concerne la promotion des facilitations aux acteurs. Et parmi ces mesures, se trouve la mise en place au port de pêche de Gbétsogbé, d’un marché moderne avec à la clef, d’énormes ententes économiques.

Ainsi en avril dernier, les pouvoirs publics ont procédé à l’inauguration d’un marché moderne couplé de la remise de matériel, notamment 1600 gilets de sauvetage aux mareyeuses et pécheurs.

Le marché inauguré, est composé de magasins, de vestiaires ainsi qu’une infirmerie. A terme, cet ensemble d’infrastructures devra permettre à 8000 acteurs qui travaillent régulièrement sur le site, de rentabiliser convenablement et de vivre de leur travail dans un environnement propice.

Le port de pêche de Lomé

Inauguré en avril 2019 par le Chef de l’Etat, le Port de pêche localisé dans la zone portuaire, renferme une criée,  02 machines de production de glace d'une capacité de 5 000 tonnes par jour, 03 chambres froides d’environ 400 caisses. Il peut contenir jusqu’à 300 pirogues. Le port aide à consolider près de 8 000 emplois comprenant des pêcheurs (3 000), des transformatrices de poissons (3 500) et des mareyeuses (1 500).

La pêche au Togo

Au Togo, avec les initiatives de modernisation du secteur  halieutique, il est attendu du port, 5 000 nouveaux emplois directs et indirects. Ils concernent le traitement de produits halieutiques, la fabrication et la vente de glace, la vente de matériels de pêche, l’entretien des installations, etc. Les travaux de construction du port ont été financés à hauteur de 20 milliards de francs CFA. En lien avec le développement des chaînes de valeurs de la pêche maritime, le port de pêche de Lomé fera progresser la production halieutique pour atteindre 25 000 tonnes par an. La pêche représente 4% du PIB agricole et 1% du PIB national. Plus précisément, le secteur halieutique emploie plus de 20 000 personnes au Togo, dont plus de 55% de femmes.

Dans son ambition de créer davantage de richesse pour plus de prospérité partagée, le chef de l’Etat a garanti qu’il développera de 2020 à 2025, la production animale et halieutique, mettra en place des installations frigorifiques adaptées au port autonome de Lomé pour faciliter la conservation, le transport et l’exportation des produits halieutiques. Les pêcheurs ont de beaux jours devant eux.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire