Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 mai 2021

Togo: L’importante percée des filets sociaux



Mise en œuvre pour lutter contre la pauvreté, le projet Filets sociaux et services de base (FSB), a permis de réaliser des infrastructures au bénéfice des populations, surtout les plus vulnérables. Véritable outil d’inclusion sociale et financière, le projet renforce l’accès des populations aux infrastructures de base et permet aujourd’hui, d’assurer un minimum de couverture sociale aux plus défavorisées.

Face au défi qu’impose la lutte contre la pauvreté, le gouvernement a lancé le projet FSB. Doté de trois sous-composante, le projet financé par la Banque mondiale et piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), a déjà permis nombre de réalisations au bénéfice des populations.

En effet, en 10 ans d’existence et de services rendus aux communautés à la base, l’ANADEB a déjà investi 23 milliards FCFA  au bénéfice des populations issues de 250 cantons les plus pauvres du pays.

Cas des cantines scolaires et transferts monétaires

Aujourd’hui, 315 écoles bénéficient du programme de cantines scolaires. De 2017 à 2020, 31 375 155 repas ont été servis aux écoliers des établissements primaires publics. Tout au long de l’année 2020, près de 04 millions de repas ont été offerts aux enfants. De fait, le nombre d’écoliers touchés par les cantines scolaires en 2020 s’établit à 97 518.

En ce qui concerne les transferts monétaires en 2020, 60 500 ménages ont reçu 15 000 francs CFA par trimestre. Cette allocation leur permet de tourner progressivement le dos à la pauvreté ; de manger à leur faim, d’assurer leurs besoins nutritionnels, sanitaires, scolaires ; d’économiser de l’argent pour mettre en place des activités génératrices de revenus. D’un autre côté, les coordonnateurs du projet de Filets sociaux et services de base (FSB) ont fait construire 133 infrastructures de base en 2020.

Plus de filets sociaux à venir

Les transferts monétaires ciblaient 61 000 ménages pauvres du Togo en fin 2020 et 120 000 ménages en 2021. D’ici 2025, Faure Gnassingbé prévoit plus de transferts monétaires pour les ménages vulnérables. Il étendra les mécanismes de filets sociaux aux personnes du troisième âge, aux malades et aux handicapés. Le pays renforcera en outre la fourniture de services sociaux aux élèves à travers le programme "School Assur" et celui des cantines scolaires. Il est programmé entre autres l’extension de la fourniture de repas communautaires en milieu scolaire avec la multiplication par 03 du nombre d’écoles dotées de cantines scolaires et le triplement du nombre d’apprenants bénéficiaires qui sera élevé à 300 000.

Notons que le projet FSB est composé de trois (3) sous-composantes dont les infrastructures, filets sociaux et renforcement des capacités et gestion de projet.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire