Tél:+228 92 42 51 78
latest

21 juin 2021

BM/IDA: Le Togo et le Bénin financés pour lutter contre l’érosion côtière



Afin de mieux lutter contre l’érosion côtière, le Togo et le Bénin viennent conjointement de bénéficier d’un financement substantiel de 36 millions de dollars, soit environ 16 milliards FCFA, de la Banque mondiale (BM) dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA). Le financement mis à disposition à travers l’Association Internationale de Développement (IDA), devra permettre au deux (2) pays de concevoir et de mettre en œuvre une intervention transfrontalière contiguë pour la protection de la côte.

Face à la dégradation de plus en plus croissante des côtes, des actions conjointes et concertées entre les pays s’avèrent importantes pour gagner la lutte.

Dans le cadre du WACA, le Togo et le Bénin se voient approuver par la Banque mondiale, un financement additionnel de 36 millions de dollars, soit environ 16 milliards FCFA.

Les fonds alloués permettront aux deux pays (Togo et Bénin), de concevoir et mettre en œuvre, une intervention transfrontalière contiguë pour protéger la côte.

Quid du Togo

Au Togo, le financement permettra de financer la construction et l’extension des épis à Agbodrafo et Aného, et le remplissage des bras de lagunes abandonnés à l’est de l’embouchure à Aného.

Au-delà, il servira à la construction de pistes cyclables et parking à Agbodrafo et Sanve-Condji.

« La protection de la côte devient une urgence régionale absolue pour préserver les activités économiques et garantir la survie de millions de personnes menacées par la dégradation du littoral ouest–africain. Cette opération permet des investissements garantissant la durabilité des ouvrages de protection des côtes du Bénin et du Togo », a déclaré Deborah L. Wetzel, Directrice de l’Intégration régionale pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à la Banque mondiale.

Approuvé en 2018, et mis en œuvre en 2019 au Togo, le Programme WACA financé par la Banque mondiale a permis nombre de réalisations.

Au Togo, le projet a déjà permis de financer et de réaliser des travaux de protection d’urgence sur un  segment de 1580 mètres entre Gbodjomé et Agbodrafo et protéger 940 métrages de l’érosion côtière.

Aussi il a permis de développer et de mettre en œuvre des activités génératrices de revenus au profit des communautés côtières pour ne citer que ceux-là.

Soulignons que l’un des objectifs phares du programme WACA, est de mettre en place des programmes intégrés de lutte contre l’érosion côtière, de manière à stopper le fléau sur toute côte ouest africaine.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com     

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire