Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 juin 2021

Le Togo se lance le défi de création d’usines de transformation agroalimentaires



Convaincu que le développement économique passe par la transformation locale des produits agricoles, le Gouvernement crée les conditions d’installation des usines transformatrices dans le pays.  La démarche vise à optimiser ainsi les chaînes de valeurs agricoles avec à la clé la création d’emplois. Aussi, ces usines devraient permettre aux agriculteurs d’accroître leurs revenus et de créer de la richesse.

Des usines de transformation de maïs en produits dérivés et de transformation de manioc ont été installées à Tsévié et Atakpamé. Ces usines devront créer des emplois et renforcer la résilience socioéconomique des producteurs.

Aujourd’hui, la production annuelle du manioc est de 900 000 tonnes au Togo. Le pays enregistre 400 000 tonnes d’excédents de manioc chaque année. L’installation de l’usine a démarré en septembre 2020 ; elle traitera 15 000 tonnes de manioc par an. Déjà, un millier de jeunes producteurs ont ensemencé plus de 1 500 hectares dans la région qui abrite l’usine.

Le gingembre transformé dans le wawa

Située dans la région des Plateaux, la préfecture de Wawa abritera une usine de transformation de gingembre et de poivre, deux produits très cultivés au Togo. 13,5 milliards de francs CFA seront mobilisés pour installer cette usine. Elle créera près de 4 000 emplois grâce à la collecte, au stockage, au traitement, à la transformation et à la commercialisation. Elle fera monter la production à au moins 10 000 tonnes de poivre à l’horizon 2024 et 200 000 tonnes de gingembre frais d’ici 2022. Actuellement, la production nationale du gingembre est de 60 000 tonnes par an.

Objectif principal du Togo, la mécanisation agricole permettra de moderniser l’agriculture et de booster la production, ce qui rendra plus indispensable la construction des usines transformatrices. Les décideurs ont prévu d’accompagner la création d’au moins 2 000 entreprises agricoles par an et d’organiser 50 000 femmes dans les opérations de transformation, conditionnement et commercialisation des produits.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire