Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 juin 2021

Togo: Les prix des produits pétroliers à la hausse mais subventionnés



Après plusieurs mois de baisses, le Gouvernement a réajusté vendredi 11 juin 2021, les prix des produits pétroliers à la pompe, sur l’ensemble du territoire national. Pourquoi une telle décision ? Qu’en est-il des prix pratiqués dans les autres pays de la sous-région? L’Etat continue-t-il de subventionner les produits pétroliers ? Il s’agit là, de quelques inquiétudes auxquelles le Gouvernement a répondu en conférence de presse.

Depuis vendredi, les prix des produits pétroliers à la pompe sont revus à la hausse avec le Super sans plomb vendu à 505 FCFA le litre, le Gasoil à 520 FCFA et le Pétrole lampant à 400 FCFA.

Pour situer les Togolais sur ces nouvelles hausses, les Ministres Akodah Ayéwouadan, Kodjo Adedze et Affoh Atcha-Dedji respectivement Ministre de la Communication, Ministre du Commerce et Ministre des transports routiers ont animé vendredi à Lomé,  une conférence de presse.

Un constat

En effet, depuis un an, le cours du baril du pétrole est passé de 18 dollars à 73,03 dollars en juin 2021, soit une augmentation de 277%.

Selon Kodjo Adedzé, Ministre du Commerce de l’industrie et de la consommation locale, sans la subvention de l’Etat, les prix des produits pétroliers à la pompe devraient être à 595 FCFA le litre pour le Super sans Plomb, 568 FCFA pour le Gasoil et 417 FCFA pour le Pétrole lampant.

Et bien que les prix soient revus à la hausse, il se dégage que les prix pratiqués au Togo restent en deçà de ceux en vigueur dans les autres pays de la sous-région.

Pour exemple, le Super sans Plomb vendu à 505 FCFA le litre au Togo, est à 595 FCFA le litre au Ghana. Le Gasoil vendu 520 FCFA le litre au Togo, est à 610 FCFA le litre au Ghana.

Au même moment, le Pétrole lampant qui coûte dorénavant 400 FCFA au Togo, est vendu à 417  FCFA le litre au Bénin, soit une hausse de 17 F.

Concernant le Gaz butane, le prix reste inchangé parce que fortement subventionné par le Gouvernement.

Les  produits pétroliers toujours subventionnés par l’Etat

Bien que les prix des produits pétroliers connaissent une hausse, ils restent cependant subventionnés par l’Etat, avec un manque à gagner évalué à plus de cinq (5) milliards FCFA.

« Les prix subventionnés dégagent un manque à gagner pour l’Etat évalué à 5 380 978 537 pour la période de janvier à mai 2021. Les prix du baril de pétrole continueront à être surveillés afin d’anticiper au maximum sur les mesures techniques d’ajustement », a déclaré M. Adedze.

Rappelons que la subvention coûte en un an, 13 milliards FCFA à l'Etat togolais. 

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire