Tél:+228 92 42 51 78
latest

3 juin 2021

Me Agboyibo incarne des valeurs qui méritent d’être soulignées pour la postérité, selon Nakpa Polo

Me Yawovi Madji Agboyi


Le Colloque international ouvert jeudi 3 juin 2021 à Lomé, rend hommage à Me Yawovi Madji Agboyibo. Durant deux jours, des universitaires venus du Togo, d’autres pays du continent et de l’Europe, devront porter des réflexions scientifiques sur le parcours exceptionnel de l’ancien Premier-ministre, qui  durant  trois (3) décennies, a marqué l’histoire sociopolitique du Togo.

Placé sous le thème : « Me Yawovi Madji Agboyibo : Histoire d’une vie et d’un temps (1943-2020 », le Colloque international en hommage à feu Me Agboyibo est organisé par le Centre de ressources en droits de l’homme du centre de documentation et de formation sur les droits de l’homme (CDFDH) avec la collaboration de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH).

Fort du parcours exceptionnel de l’illustre disparu, l’occasion a été marquée par la présence d’imminentes personnalités, dont des universitaires, hommes politiques, chefs traditionnels, responsables d’Organisations de la société civile venus apporter leur contribution à la réussite dudit Colloque. Ce Colloque permettra d’interroger le passé afin d’éclairer la génération présente et à venir sur le parcours de Me Agboyibo, un homme à multiple casquettes.

Homme politique, Avocat de renom, Me Agboyibo a été Premier-ministre, Député, Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Togo, Président de parti politique, Président et fondateur de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). Bref, un parcours multidisciplinaire qui fait de Me Agboyibo, un acteur majeur de la vie sociopolitique du Togo.

En effet le Colloque qui requiert l’intervention des acteurs de diverses disciplines, permettra d’étudier le parcours de Me Agboyibo dans tous les sens et d’en éclairer l’opinion.

« Concrètement, il s’agira de revisiter les grands moments de l’engagement de l’ancien Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Togo en faveur des droits humains et de l’Etat de droit, porter un regard critique sur son parcours, son héritage et l’impact de son action politique sur la société togolaise », a précisé André Kagni Afanou, Président du CDFDH.

Au-delà, il sera question d’analyser sur les plans politique, culturel, intellectuel et idéologique, la portée des actions  menées par Me Agboyibo.

« Ce brillant avocat devenu homme politique incarne des valeurs qui méritent d’être soulignées pour la postérité », a insisté Nakpa Polo, Présidente de la CNDH.

Un Colloque de haut niveau

Modéré par Prof Koffi Joseph Tsigbé, Président du Comité scientifique du Colloque, l’ouverture des travaux a été l’occasion d’inviter les participants à des réflexions scientifiques dépourvues de tout sentimentalisme.

« Je voudrais au nom du Comité scientifique, inviter les participants au débat critique, tout en évitant que l’image de ce Colloque ne se transforme en prétoire pour ternir l’hommage de l’homme ou en autel pour l’encenser », a-t-il déclaré.

La conférence inaugurale animée par Jean-François Owaye, Professeur titulaire d’Histoire à l’Université Omar Bongo et Me Robert Dossou, Avocat et Ancien Bâtonnier au Bénin et le témoignage d’Aboudou Assouma, Président de la Cour constitutionnelle du Togo ont été les temps forts de la première journée du Colloque.

Cinq panels au programme

Le Colloque qui prendra fin vendredi 4 juin 2021, sera marqué par cinq (5) panels pour faire la lumière sur le parcours politique d’Agboyibo, sa carrière d’avocat et de défenseur des droits humains et d’analyser son parcours intellectuel en tant que produit de son temps.

Au-delà, il sera également question de faire la lumière sur les valeurs africaines de l’homme ainsi que son héritage et sa dimension internationale.

Rappelons que Me Agboyibo est décédé le 31 mai 2020 à Paris, à la suite d'une courte maladie.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire