Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 juin 2021

Plateaux : Ablavi Akakpo, une couturière autonome grâce à la FoDA



Sélectionnée pour les Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) mise œuvre dans le cadre du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables, Ablavi Akakpo, fait partie de ces bénéficiaires dont la réussite en dit long sur l’impact du projet. Jeune  mariée, mère de trois enfants, elle a réussi à être autonome et ouvrir son propre atelier de couture après avoir suivi une Formation en Développement d’affaires (FoDA) pilotée par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB).

Initiée dans le but d’améliorer les compétences des jeunes travailleurs bénéficiaires du projet EJV, la Formation en développement d’Affaires (FoDA), facilite la lutte contre la pauvreté et assure l’autonomisation des bénéficiaires.

Au nombre des personnes à faire la preuve de la réussite du projet dans les plateaux,  se trouve Akakpo Ablavi.

Mariée et mère de trois (3) enfants, Mme Akakpo a fait partie de 70 jeunes sélectionnés par tirage   au sort dans le village de Kpakpahoè, pour participer aux Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) et bénéficié de la formation axée sur l’approche FoDA.

Aujourd’hui, Mme AKAKPO est une femme totalement épanouie et autonome  qui pilote son microprojet et qui gagne pleinement sa vie grâce à l’appui de l’ANADEB, structure en charge des différents projets.

«  J’ai suivi la formation FoDA pendant 20 jours. Je faisais assez d’économie lorsque Anadeb nous payait 1500 F chaque jour lors des travaux. Cela m’a permis d’acheter les pagnes, les tissus, les files et autres. C’est grâce à la formation FoDA que j’ai eu l’idée d’ouvrir mon atelier et j’ai ajouté un petit commerce de vente de pagnes et les accessoires de couture », dixit Mme Akakpo.

Formation pratique et théorique, l’approche FoDA est axée sur le développement des thématiques telles  que la personnalité de l’entrepreneur, l’idée de projet, l’étude de marché, l’étude financière l’importance de travail en groupe, la communication et le leadership.

Au-delà, elle prend en compte les étapes de formation d’un groupe et la gestion des conflits, les principes et valeurs coopératifs, structure et fonctionnement d’une coopérative et l’apport  théorique sur l’acte uniforme OHADA pour ne citer que ces programmes.

« Comme je mets en pratique tout ce que j’ai appris à la formation, je reçois plus de clients par rapport à avant. J’arrive à épargner chaque fin du mois car je fais tontine de 200 F par jour. Je pense acheter une autre machine qui me servira lorsque je vais avoir des apprentis », a laissé entendre Mme Akakpo.

Rappelons que dans la région des Plateaux, 1544 jeunes sur 2 884 prévus sont bénéficiaires du FoDA et chaque jeune devra à terme de la formation, élaborer son plan d’affaire.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com     

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire