Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 juin 2021

Soutouboua : Essodina Akizouzim n’est plus le Proviseur du Lycée de Sessaro-Mazada



Essodina Akizouzim, est relevé de ses fonctions de Proviseur du Lycée de Sessaro-Mazada (DRE-C). Le Ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat reproche au Professeur des Collèges d’enseignement général de 1e classe 3e échelon, de la négligence dans la gestion du drame du lycée de Séssaro Mazada qui a coûté la vie à trois élèves.

Le 31 mai 2021, un vent violent accompagné de pluie s’est abattu sur la ville de Sotouboua. Malheureusement, la pluie a occasionné au Lycée Sessaro-Mazada dans la commune Sotouboua 2, la mort de deux (2) élèves, un bilan qui vient de s’alourdir jeudi 3 juin 2021, avec le décès d’une jeune élève qui était parmi les blessés conduits au CHP de Sotouboua puis au CHR de Sokodé pour les cas graves.

Ainsi le décès de cette jeune fille porte le bilan à trois (03) élèves morts dont deux garçons et une fille tous de la classe de sixième.

En effet, la pluie avait décoiffé un bâtiment de quatre classes et un apatam amélioré de deux classes qui servaient d’abri pour des élèves de sixième.

Rappelons qu’actuellement 32 blessés du drame sont encore en soins au CHP de Sotouboua et au CHR de Sokodé.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

7 commentaires

  1. Est ce que c'est le proviseur qui à appeler le vent?
    C'est injuste de la part du ministre

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien fait pour lui , un proviseur qui ne se soucie pas du bien être de ses élèves ne mérite pas d'être proviseur. C'est bien la justice . Merci au ministre.

    RépondreSupprimer
  3. Sorciers de sotounoua ont manigancé les choses pour ravir les âmes des pauvres enfants innocents de ...

    RépondreSupprimer
  4. Il faut des prières de desenvoûtement, d'exorcisme dans ce CEG... Ce ministre connaît quand même le collège? C'est Hangar sous lequel enfants devraient étudier ça. Poteau foutus comme ça. Affecter ce pauvre proviseur ne va rien changer si vous même les ministres vous ne vous souciez même pas de ce secteur en souffrance....

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas bien le licenciement du proviseur, c'est injuste. Le ministre même qu'à n'a visité les établissements ruraux afin qu'il puisse voir la réalité du terrain avant de prendre la décision.

    RépondreSupprimer
  6. M. Kokoroko c'est injuste de licenciement le proviseur. L'homme qui a contribué au développement de ce lycée. Es-ce qu'il est auteur de ce vent. Encore une fois c'est injuste de la part du ministre.

    RépondreSupprimer