Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 juin 2021

Togo : Apédoh-Anakoma installe un nouveau bureau du CCNE



La Ministre de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma, a installé samedi 19 juin 2021 à Lomé, les membres du bureau du Conseil Consultatif national des Enfants (CCNE). Composé de neuf (9) membres, pour un mandat de deux ans renouvelable, le nouveau bureau a pour mission de porter la voix des enfants dans les sphères de décisions.

L’installation du bureau du CCNE répond à la demande des Nations Unies qui recommande aux Gouvernements d’associer les enfants aux prises de décisions les concernant.

Créée en 2011, le CCNE se veut un outil décentralisé avec des Conseils consultatifs au niveau de chaque préfecture.

Composé de 25 membres à raison quatre (4) élus par préfecture à l’exception du Grand Lomé qui compte 5 élus, les Conseils préfectoraux réunis choisissent neuf (9) d’entre eux, devant les représenter au niveau national. Et c’est Mme Apédoh-Anakoma, Ministre en charge de l’Action sociale qui a donc procédé à l’installation officielle du nouveau bureau composé de cinq (5) filles et quatre (4) garçons.

 « La participation effective des enfants aux actions qui les concerne relève de votre responsabilité. Je reste convaincu   de votre volonté d’avancer sur le chemin de l’édification du système de protection de l’enfant dans notre pays », a déclaré Mme Apédoh-Anakoma, à l’endroit du nouveau bureau.

Selon Kampatibe Tenyale Mariella, Présidente du CCNE, tout sera fait pour la réussite de la mission à eux confiée.

« Il y a certes une grande responsabilité qui m’attend, mais cette responsabilité est partagée entre tous les membres du conseil. Mais en tant que leader, j’ai pris la décision avec l’appui de tous les autres membres de relever les difficultés que font face les enfants au Togo », a-t-elle indiqué.

Pour les deux prochaines années, le nouveau bureau se donne pour mission d’œuvrer à l’éducation scolaire des enfants, à la promotion de l’égalité genre et du droit des enfants handicapés et instaurer un dialogue permanent entre les pairs.

Et pour y parvenir, il est mis en place des plateformes d’interaction, qui devront permettre à chaque localité, de signaler ses difficultés.

Conseil  Consultatif National de l’Enfant (CCNE) ?

Décidé en 2011 par le Gouvernement, le CCNE répond aux recommandations de l’ONU sur les violences faites aux enfants, et est un outil de promotion des droits des enfants au niveau national.

« Ce conseil constitue la voix des enfants pour participer à la lutte contre les violences à travers les sensibilisations que ce soit dans les écoles, les centres de formation, les médias et autres. Tout se passe à travers des séances de renforcement des capacités pour permettre aux enfants de maîtriser les notions de droit de l’enfant et d’être alerté par rapport à leur environnement pour être en mesure de déceler les violations de droits de l’enfant », a indiqué Alaka Koffi Wonégbloè Adjoa, Coordonnatrice du Projet de Renforcement de la société civile pour la Gouvernance des Droits des enfants.

Rappelons que le renouvellement du bureau du CCNE intervient dans le cadre de la célébration de la Journée de l’Enfant africain. Outre le Gouvernement, l’initiative bénéficie du soutien des partenaires tels que Plan International Togo, l’UNFPA, le PNUD et le Forum des organisations de défense des droits des enfants au Togo pour ne citer que ces partenaires.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com     

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire