Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 juil. 2021

CNAP: Sena Alipui tient à un processus électoral démocratique

Séna Alipui


Dans un souci de clarté et de réédition de compte, l’Honorable Séna Alipui, a fait dimanche 04 juillet 2021, le bilan de la première session ordinaire de l’année 2021, clôturée le 29 juin à l’Assemblée nationale. Occasion pour le Conseiller spécial de Gilchrist Olympio, de revenir sur la participation de l’Union des Forces de Changement (UFC) à la Concertation nationale entre acteurs (CNAP), initiée par le Gouvernement en vue de l’organisation consensuelle des régionales au Togo.

Après quatre mois d’intenses travaux, l’Assemblée nationale a bouclé fin juin, l’exercice parlementaire de la première session ordinaire de l’année 2021, qui a permis l’adoption de quinze projets de loi sur les vingt-deux (22) déposés sur la table de l’Assemblée nationale.

Pour le 3ème Vice-Président de l’Assemblée nationale, le bilan est satisfaisant, puisque la session a permis d’adopter des lois allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations et du renforcement des prérogatives des institutions du pays.

« Nous avons eu à voter d’importants textes. C’est le cas du texte sur la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) à qui nous avons donné plus de pouvoir. Nous avons donné notre accord parce que nous pensons que dans un pays comme le Togo, il faut renforcer les prérogatives de cette institution pour mieux renforcer l’Etat de droit », a expliqué M. Alipui.

Et bien que l’opposition parlementaire soit composée de plusieurs partis politiques, elle fédère cependant ses compétences pour mieux jouer le rôle de contre-pouvoir et faire avancer les choses.

« L’opposition parlementaire, elle est plurielle avec des partis comme l’UFC, le NET, le PDD, le MRC et le MPDD. Mais nous essayons d’optimiser les compétences et de capitaliser sur la compétence de tous les acteurs pour avancer », a précisé M Alipui,

La participation de l’UFC à la CNAP

Initiée par le Gouvernement en vue de l’organisation consensuelle des élections régionales, la CNAP regroupe plusieurs partis politiques dont l’UFC.

« Dès le départ nous nous sommes mis au travail. Aujourd’hui on a presque bouclé toutes les questions à l’ordre du jour. Et le reste nous allons finir dans les jours à venir », a déclaré le Député avant de rappeler que : « L’appareil que nous utilisons à la CNAP, c’est le poids des idées. Nous appelons tous ceux qui doivent être à la table et qui n’y sont pas, de revenir. Leurs places sont là et ils peuvent revenir sans problème ».

A en croire le Conseiller spécial du Président national de l’UFC, les engagements du parti de Gilchrist Olympio, à promouvoir le développement du pays et l’enracinement de l’Etat de Droit restent inchangés.

« Nous, nous sommes une génération qui se parle pour régler les problèmes et on laissera la population nous départager. C’est pourquoi nous sommes exigeants sur les questions d’accès au PV et la conduite des processus électoraux démocratiques pour permettre au peuple de faire son choix en toute franchise », a-t-il ajouté.

Député de la Circonscription Ogou, Sena Alipui est le 3ème Vice-Président de l’Assemblée nationale et 2ème Rapporteur de la Commission Environnement-Agriculture du Parlement de la CEDEAO.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com     

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire