Tél:+228 92 42 51 78
latest

2 juil. 2021

Coton: FNGPC se lance de nouveaux défis pour la nouvelle campagne



La Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton (FNGPC), a tenu mercredi 30 juin 2021 à Atakpamé, son Assemblée générale ordinaire de l’exercice 2020. A l’occasion, les 32 unions faitières de la fédération ont fait le point des activités de la FNGPC en 2020, et se sont projetées dans l’avenir.

En se réunissant mercredi, les 32 unions faitières de la FNGPC voulaient donner une nouvelle orientation globale à la production cotonnière, premier produit d’exportation agricole du Togo.

Selon Kouroufei Koussouwè, Président du Conseil d’Administration de la FNGPC, à la campagne de 2019-2020, la production du coton graine sur l’ensemble du territoire national a été de 116.579 tonnes, pour une emblavure de 180.588 hectares de coton, soit un rendement moyen national de 646 Kg/Ha.

Pour la campagne 2020-2021, la production s’est établie à 67.083 tonnes, pour une superficie totale de 100.050 hectares, soit un rendement moyen national de 679 Kg/Ha.

« Face à cette chute de production de 30%, la FNGPC avec l’appui de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT), compte relever le défi », a déclaré M. Kouroufei.

Ainsi à d’ici 2025, la FNGPC entend produire 225.000 tonnes de coton graine pour un rendement de 1.100 Kg/Ha.

Les perspectives

Déjà pour la campagne 2021-2022, plusieurs actions stratégiques sont prises dont la mise en place d’un système de gestion des exploitations cotonnières en amenant les producteurs à prendre en compte toutes les spéculations et au centre le coton.

En outre, il est aussi prévu l’élaboration d’un compte rendu d’exploitation prenant en compte les dépenses et les profits tirés du domaine d’exploitation, l’adoption des techniques culturales permettant l’enrichissement des sols selon la carte de fertilité du sol.

Et pour renforcer la communication interne du Réseau des GPC, il est initié des points focaux endogènes qui serviront des relais d’informations de la Fédération.

Dans le sens tous les groupements non immatriculés à un engagement, sont tous appelées d’ici deux ans à se conformer avec l’appui de la Fédération pour avoir l’immatriculation auprès du ministère de tutelle.

Motiver les producteurs pour mieux faire

Pour cette nouvelle campagne, une série de mesures incitatives sont annoncées pour accompagner les producteurs de coton.

Ainsi, le prix du sac de l’engrais NPKSB sera subventionné à 500 FCFA/sac de 50Kg par la FNGPC pour les producteurs, soit une prévision évaluée à plus de 300 millions de FCFA.

Aussi entend-elle primer dès le mois de juillet 2021, les 130 meilleurs cotonculteurs avec des appareils de traitement phytosanitaire et des combinaisons de protection phytosanitaire conformément à la recommandation n°10 de l’AGO de l’exercice 2019.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com     

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire