Tél:+228 92 42 51 78
latest

21 juil. 2021

EEPT : Un Groupe de fidèles accuse le clergé de brader les biens de l’église et de mauvaise gestion



L’actuel Bureau exécutif de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) n’inspire plus confiance aux fidèles. Réunis au sein du Groupe de réflexion pour une gestion saine et évangélique des ressources de l’Eglise Evangélique presbytérienne (GRGSER-EEPT), ces fidèles accusent le clergé de brader les biens de l’église et de mauvaise gestion.

Après avoir assigné en justice le Bureau exécutif de l’EEPT pour la cession d’un patrimoine immobilier sis à Hanoukopé, le GRGSER-EEPT, multiplie la sensibilisation des fidèles pour la préservation des patrimoines de l’EEPT.

Bien que le clergé de l’église justifie la vente de l’immobilier en juin 2020, par la nécessité de payer certaines dettes dont celle de la CNSS évaluée à 289.866.167 FCFA, du Foyer des Marins à 119.4946.601 FCFA et de l’Hôpital Bethesda d’Agou à 391.866.167 FCFA, le GRGSER-EEPT réfute la vente de l’immeuble pour n’avoir pas fait objet d’appropriation ou d’examen en aucune session du Synode, instance suprême de décision de l’église.

Les fonds issus de la vente détournés

Ainsi relève-t-il, l’encaissement d’une somme de 75 millions à titre de commission sur la vente du terrain, l’acquisition de deux (2) véhicules PRADO à 70 millions FCFA à usage personnel du Modérateur et du secrétaire, l’acquisition d’un véhicule de marque PRADO d’occasion à 10 millions FCFA, puis le placement de 500 millions FCFA en trading, une pratique contraire à l’éthique de l’EEPT.

« Pendant ce temps, les dettes objet de vente continuent de s’alourdir. Des pasteurs et des catéchistes ont toujours des arriérés de salaires depuis plusieurs mois. Ceux d’entre eux, à la retraite en 2017, ne perçoivent plus leur pension. Certains pasteurs ont des salaires minables tandis que d’autres sont grassement payés », a expliqué le GRGSER-EEPT.

Pour le Groupe, la mauvaise gestion est dommageable pour l’église.

Entre autres conséquences : l’intention du Gouvernement d’en faire du patrimoine de Hanoukopé un bien d’utilité publique, la démotivation des fidèles pour les cotisations et surtout le discrédit porté sur l’église.

Face à cette situation,  le GRGSER-EEPT compte œuvrer pour parvenir à une gestion saine et évangélique des biens de l’église.

En effet, le GRGSER-EEPT veut travailler à la préservation du patrimoine de l‘EEPT, l’instauration de règles de gestion financières saines et de l’amélioration des conditions de vie des ouvriers en toute justice et égalité.

Aussi compte-t-il restaurer l’image et la crédibilité de l’EEPT afin de redonner aux fidèles leur fierté d’appartenir à l’église.

Pour ce faire, le GRGSER-EEPT sollicite l’adhésion des fidèles à la lutte pour la réhabilitation et le renouveau de l’EEPT.

Constitué après la vente de l’immeuble de Hanoukopé à 1.550.000.000 FCFA, le GRGSER-EEPT compte aujourd’hui plus de 3500 membres au niveau national et dispose de point focal dans plus d’une vingtaine de paroisse.

@gapola                                                                   

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com        

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire