Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 juil. 2021

Jean Pierre Fabre reste debout et devant pour la libération du Togo

Jean-Pierre Fabre


L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), ne compte pas perdre son temps. Le parti de Jean-Pierre Fabre s’est remis au travail et à la remobilisation de sa base. En conférence de presse mercredi 30 juin 2021 à Lomé, le parti a de nouveau réitéré cet engagement. A l’occasion, le parti a présenté le bilan de ses activités et s’est prononcé sur les sujets de l’actualité nationale.

Selon l’ANC, l’environnement politique au Togo, est tout sauf reluisant. Caractérisé par le manque de volonté de réformes politiques du régime en place dont la volonté est de s’accrocher au pouvoir, la situation politique se détériore au jour le jour.

Pour le parti de Jean Pierre Fabre, les caractéristiques de la situation politique au Togo restent entre autres, la perpétuation de la violence et de la terreur, les détentions arbitraires, l’interdiction des manifestions publiques, le tout couronné par l’inconséquence des acteurs sinistres se réclamant de l’opposition politique.

Ces derniers ont selon le parti orange, ruiné les efforts jusque-là consentis par les Togolais dans le cadre de la liberté.

Mais pour Jean Pierre Fabre, le moment n’est pas au découragement mais à la mobilisation et au travail. Et c’est ce qui caractérise la démarche de son parti, qui a  repris le travail et la remobilisation de sa base.

« Aujourd’hui, nous avons parlé  de ce que les journalistes ont appelé l’impasse politique actuelle. Moi je dis que l’ANC n’est responsable en rien de ce qu’on appelle impasse politique actuelle. Nous avons été la cible d’attaques ignominieuses qui ont  démotivé et démobilisé les togolais de la politique et aujourd’hui, il est difficile de remobiliser. Mais nous ne sommes pas resté les bras croisés, nous avons repris le travail en envoyant les délégations dans les fédérations de la région maritime et des plateaux pour évaluer le parti et reprendre le travail », a déclaré le Président de l’ANC avant d’ajouter : « Il faut s’armer de patience parce que ce qui s’est passé a été très grave. Donc il faut reprendre et il ne suffit pas simplement de dire tournons la page parce que c’est allé très loin ».

Ainsi l’ANC entend maintenir le cap des choix lucides et pertinents soutenus par les forces vives engagées dans la lutte libératrice. Et c’est l’une des raisons qui fonde la participation du parti au Concertation Nationale Consultative des Partis Politiques (CNAP), pour apporter sa contribution à la hauteur des ententes des populations.

Rappelons que la sortie de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), a pour objectif de faire le point des activités du parti et d’exposer son appréciation de l’évolution de la situation politique dans son ensemble.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com     

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire