Tél:+228 92 42 51 78
latest

26 août 2021

Le CAJAC au front contre la corruption au Togo

Fabrice Ebeh


L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement du Togo (ANCE-Togo) a présenté mercredi 25 août 2021 à Lomé, les résultats du Centre d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) dans la lutte contre la petite corruption au Togo. Durant deux ans, le Centre qui couvre trois régions du Togo, a eu à traiter plus de 200 cas de dénonciation.

Outil de Transparency International pour impliquer les populations dans la lutte contre la corruption, le CAJAC a débuté ses activités en 2019 au Togo.

Couvrant trois (3) régions sur les cinq (5), le Centre dont l’objectif est d’inculquer la culture de dénonciation aux populations, afin de mieux lutter contre la petite corruption relève un bilan satisfaisant.

« Dans les deux ans, le résultat obtenu est globalement satisfaisant. Nous avons eu plus de 200 cas et nous avons travaillé avec des acteurs, pour résoudre beaucoup cas. Nous avons réussi à résoudre plusieurs problèmes. Beaucoup de cas de dénonciations ont été faites à travers notre site web et le 8287 », a indiqué Fabrice Ebeh, Directeur exécutif de l’ANCE-Togo.

Pour l’ANCE-Togo, sur 1217 personnes enquêtées dans les bas quartiers de régions cibles, 146 ont eu recours au CAJAC. Les 61 individus venus personnellement vers le centre pour dénoncer des actes de corruption note avoir eu satisfaction de l’assistance fournie. Pour les 65 autres personnes ayant usé du numéro d’appel gratuit, 47 d’entre eux soit 77% ont été satisfaits notamment, ceux à avoir demandé des conseils pour la résolution des problèmes fonciers.

« En dehors des actions concrètes, nous avons fait beaucoup de sensibilisations, ou il y a eu plus de 15.000 personnes sensibilisées dans les écoles. Nous avons aussi sensibilisé à travers les cantons », a déclaré M. Ebeh.

L’objectif étant d’accompagner les autorités à mieux lutter contre la corruption,  le CAJAC entend étendre ses actions  dans d’autres régions.

« L’objectif à venir sera de créer des centres régionaux à Sokodé et à Dapaong pour que nous aillions les centres régionaux dans les cinq régions du pays et continuer à renforcer la sensibilisation », a souligné le Directeur exécutif.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com        

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire