Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 août 2021

Le Gouvernement travaille pour l’énergie électrique à tous



L’accès à l’électricité constitue un élément fondamental de développement et d’amélioration des conditions de vie des populations. Ainsi le Togo en ligne avec les Objectifs de Développement Durable (ODD), va s’engager à promouvoir à l’horizon 2030, un accès universel aux populations. Et depuis, les initiatives se multiplient avec la construction des centrales énergétiques et la promotion des énergies renouvelables.

De la promotion des énergies renouvelables en passant par la multiplication des centrales énergétiques, les initiatives engagées par le Togo dans le sens de l’amélioration de l’accès des populations à l’électricité sont nombreuses.

En effet, l’une des projets à se concrétiser ces derniers jours dans le sens de l’accès des populations à l’électricité reste la mise œuvre de la Centrale Kekeli Efficient Power. Sa construction est arrivée à terme en avril 2021. La centrale thermique Kekeli a coûté 65 milliards de francs CFA, le jeu en vaut la chandelle. C’est une infrastructure située dans la zone portuaire avec une capacité de 65 MW. Annuellement, elle peut produire 526 GWh d’énergie électrique. Le pays s’attend à ce que la centrale fournisse de l’énergie électrique à 1,5 million de personnes. Kekeli satisfera 20% de la demande domestique en électricité, facilitera la production de l’électricité sans consommation additionnelle de gaz pour limiter les rejets de CO2.

Dans la région centrale, à 270 kilomètres de Lomé, la centrale de Blitta, mise en marche en juin 2021, fournira de l’énergie électrique propre et renouvelable à plus de 158 000 ménages grâce à sa puissance installée de 50 MW. Son coût est évalué à 35 milliards de francs CFA, c’est la plus grande centrale solaire photovoltaïque d’Afrique de l’Ouest. Elle produira 90 255 MWh d’énergie par an. Avec 123 344 panneaux qui couvrent près de 92 hectares, la centrale de Blitta permettra d’économiser au moins un million de tonnes de CO2 tout au long de sa durée d’activé. Cette infrastructure écoresponsable bâtie en 15 mois par Amea Power, illustre la volonté de l’Etat à promouvoir les énergies renouvelables dans le pays.

50, 75 et 100%, objectifs à court, moyen et long terme

A l’horizon 2030, le Togo veut garantir aux populations un accès universel à l’électricité de qualité. Cette lutte acharnée menée depuis 2005 par le président de la République Faure Gnassingbé, porte ses fruits. Le pays a déjà fait la moitié du chemin puisque le taux d’électrification national se situe à 50% aujourd’hui. Comme planifié dans la feuille de route gouvernementale (2020-2025), ce taux sera amélioré grâce à une stratégie d’accès universel déjà élaborée afin de faciliter l’accès de tous à l’électricité quelle que soit la localisation. Au total, 06 unités de production (solaires et hydroélectriques) seront construites.

A travers Cizo, projet d’électrification rurale lancé en 2017, le Togo entend faciliter l’accès à l’énergie de 300 000 foyers (1 500 000 habitants) en 05 ans via les kits solaires domestiques financés en mode Pay-As-You-Go, équiper 1 000 centres de santé et 3 000 petites exploitations agricoles en kits solaires individuels ou d’irrigation. A côté de cela, les dirigeants mettent les moyens en place pour maintenir le programme de chèque solaire de 2 000 francs mis à disposition des foyers. Au moins, 120 000 lampadaires solaires seront installés dans les zones rurales. Eu égard à ces objectifs colossaux, on peut affirmer sans crainte de se gourrer, que le Togo voit grand en matière d’électricité.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com        

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire