Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 août 2021

Mesure sociale du gouvernement : Le PPI prend acte et propose

Le PPI invite la Coalition à ignorer la candidature de Faure Gnassingbé -  Togo Breaking News 

 

 

 

 

Le Parti du Peuple et D’Intégrité (PPI) salue les mesures sociales prises par le gouvernement pour renforcer la résilience des populations togolaises affectées par la vie chère et la crise sanitaire. Cependant, le parti tient à souligner, que ces mesures, bien que louables, restent insuffisantes pour résoudre le problème de pauvreté et de vie chère auquel les populations sont depuis confrontées.

Par un communiqué en date 21 août 2021, le gouvernement togolais a annoncé une série de mesures sociales afin de renforcer la résilience des populations togolaises affectées  par la vie chère et la crise liée à la pandémie du covid-19.

Ces mesures concernent la prise en charge des inscriptions et scolarités dans les collèges et Lycées publics à la rentrée 2021-2022 et la prise en charge des tranches sociales de l’eau et de l’électricité pour ce mois d’août 2021.

Pour le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI), il s’agit des mesures certes louables, mais en deçà des ententes des populations qui restent gangrénées par la pauvreté et la vie chère.

« Le PPI prend acte de ces mesures et salue ce geste du Gouvernement qui permettra d’augmenter temporairement le pouvoir d’achat des parents qui devraient payer la scolarité de leurs enfants, et de nos compatriotes qui devraient payer les factures d’eau et d’électricité pour ce mois d’Août 2021 », a indiqué Abel Hèzou-Wiyao Badasse, Secrétaire Général du Parti avant d’inviter le gouvernement à plus d’efforts : « Le PPI tient à souligner de façon humble que ces mesures prises par le Gouvernement bien que salutaires restent largement insuffisantes à résoudre de façon systématique le problème de la vie chère de beaucoup de togolais pour qui la pauvreté reste la norme ».

Ainsi propose-t-il  au gouvernement de prendre toutes les disposes pour que les 60% des frais de scolarité destinés aux établissements publics pour l’achat de matériel didactique soient reversés à la prise en charge des enseignants volontaires.

Aussi, il demande que l’écolage soit permanemment gratuit  pour certaines couches sociales sur l’ensemble du territoire national.

Au-delà, le parti réclame des mesures plus inclusives.

« Le PPI rappelle au Gouvernement que les couches les plus vulnérables n’ont ni eau, ni électricité, ou d’enfants et sont mises en marges de ces meures de soulagement », d’où la nécessité des mesures plus inclusives.

Que propose concrètement le PPI

Face la situation,  le PPI propose donc qu’il soit accordé une allocation chômage d’une durée de 24 mois à toutes personnes ayant perdu son emploi et tous les étudiants chômeurs ayant un diplôme valide depuis 6 mois.

Egalement, le PPI demande que le SMIG soit relevé à 50.000 FCFA pour augmenter le pouvoir d’achat des populations, d’équiper les établissements publics et le personnel des écoles.  

Rappelons que le PPI, au-delà d’être un parti d’opposition, se présente également comme une force de proposition.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com         

 Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire