Tél:+228 92 42 51 78
latest

18 août 2021

Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan appelle les catholiques à se faire vacciner

Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan


Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan est préoccupé par la montée vertigineuse des cas de Covid-19, au Togo. Dans un message, l’Archevêque Métropolitain de Lomé, invite les Pères et l’ensemble des fidèles catholiques à renforcer l’adoption des mesures barrières pour limiter la propagation de la pandémie dans le pays.

Depuis quelques semaines, les cas de Covid-19 se multiplient au Togo. Une situation qui inquiète Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan qui a tiré lundi 16 août 2021, la sonnette d’alarme.

Pour Mgr Barrigah-Bénissan, qu’on soit homme, femme, prêtres, évêques, consacrés ou non, la pandémie de Covid-19 n’épargne personne.

En effet, le Togo a dénombré plus de 1000 nouveaux cas du 07 au 13 août 2021, contre 935 entre 31 juillet et le 06 août 2021. Entre le 1er et 13 août 2021,  l’on dénombre un total 1783 nouvelles infections contre 444 cas en juin et 1938 pour tout le mois de juillet 2021.

Mieux, le pic des contaminations a été atteint le 14 août 2021, avec 265 personnes testées positives sur 2398 tests effectués.

Au regard de cette montée vertigineuse, Mgr Barrigah-Bénissan invite les fidèles et clergé catholique, à renforcer les mesures barrières.

«Je viens lancer un appel pressant à tous et chacun, individuellement et collectivement, à ne pas baisser la garde car il est observé actuellement un relâchement dans le respect des mesures barrières », a-t-il indiqué avant d’ajouter : « Le danger est à nos portes, aussi j’exhorte les uns et les autres  à continuer par observer scrupuleusement, dans les paroisses et autres lieux, les gestes barrières en l’occurrence la distanciation sociale, le port constant des masques, le lavage régulier de mains ou leur désinfection par du gel hydro alcoolique ».

Aussi conseille-t-il en dehors des mesures barrières, la vaccination des fidèles comme mesure alternative.

« En dehors des gestes barrières, de nombreuses données scientifiques ont démontré qu’aujourd’hui, qu’en l’absence de traitement curatif pour cette pandémie, seule la vaccination permet une prévention efficace. La vaccination n’empêche pas certes la contamination mais elle rend 10 à 12 fois moins contagieuse, la personne vaccinée et surtout lui permet en cas de contamination, de ne pas développer, de formes graves de la maladie », a indiqué Mgr Barrigah-Bénissan.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com        

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire