Tél:+228 92 42 51 78
latest

8 sept. 2021

Kenya : Gerry Taama et une délégation du NET en lutte contre les changements climatiques

Une délégation parlementaire du Nouvel Engagement Togolais (NET), conduite par Gerry Taama participe du 7 au 9 septembre 2021 à Nairobi au Kenya, à la Conférence internationale sur le Climat. Organisée par la Fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS), elle vise une implication des parlementaires dans la lutte contre les changements climatiques.

Placée sous le thème : « Le Rôle des Parlements dans la Protection Internationale du Climat », la rencontre qui devrait se tenir en Allemagne, a été décalée sur Nairobi pour les parlementaires africains et en mode virtuelle pour leurs homologues européens.

Le contexte

Depuis quelques années, l’on assiste aux changements climatiques avec une dégradation de plus en plus croissante de l’environnement.

En initiant cette rencontre, la Fondation KAS, entend amener les parlements, à jouer un rôle important dans l’implémentation de l’Accord de Paris tout en associant les efforts nationaux pour l’atteinte de cet objectif international.

En tant que des représentants du peuple, les parlements ont un important rôle dans l’adaptation et l’atténuation des changements climatiques sur l’agenda politique. Ils sont également responsables de l’allocation des budgets nécessaires à l’engagement national.

Au-delà, ils définissent les politiques nationales du climat et associent leurs différentes circonscriptions pour promouvoir la prise de conscience et le dialogue sur les impacts des changements climatiques.

C’est au vu de cette importance capitale, que la Conférence de Nairobi est organisée pour favoriser les échanges entre parlementaires africains et européens.  Objectif, favoriser les échanges d’expérience entre pairs en vue des résultats escomptés.

L’intervention de Gerry Taama

En effet, la 1ère journée marquée par diverses interventions, a connu une participation active de Gerry Taama, Président du NET.

Dans ces interventions, le Président du groupe parlementaire NET-PDP, n’a pas manqué de déplorer la faible implication des parlements dans la lutte contre les changements climatiques, un phénomène qui n’épargne aucun pays.

Aussi a-t-il partagé avec l’assistance, les efforts du Togo en la matière, notamment la lutte contre l’érosion côtière, avec le déploiement du projet WACA pour mieux lutter contre le phénomène.

Autres projets et pas des moindres sur lesquels il est revenu sont la construction de la grande centrale solaire de 50 mégawatts de Blitta, celle de Sokodé et de Kara qui sont respectivement de 60 et 80 mégawatts.

Par ailleurs, M. Taama a déploré les budgets souvent faibles du Ministère en charge de l’Environnement qui oscillent autour 5% du budget national.

Concernant l’Afrique, l’Honorable Taama a plaidé pour des mécanismes parallèles de financement pour la protection du climat sur le continent et surtout appelé à lutter contre la corruption et l’instabilité politique, qui ne favorisent pas les investissements.

Rappelons qu’en plus de Gerry Taama, la délégation est composée de Vincent Améganvi, Secrétaire général du parti, Rapporteur à la 1ère journée de cette Conférence de haut niveau qui prend fin jeudi 09 septembre 2021.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com        

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire